AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

oh, my dear. ; ft boram baby.

 :: 
Happy ending
 :: RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 23 Aoû - 16:40
Invité
Invité
oh, my dear.
boram & taecyeon.
Cette journée, semblait belle et bien similaire aux précédentes vécues au sein de cette simple et unique semaine. Jonglant alors entre divers entraînements, passages en salle de sport, footings matinaux, et enfin, travail au sein de l’agence et des multiples plateaux de télévision : c'était un véritable calvaire répétitif. Aucun repos, aucun répit, tout de moins, pratiquement aucun. J'étais fatigué, lessivé et le seul et unique souhait que je pouvais avoir était celui de me changer les idées. Quémander une journée de repos ? Impossible. Obtenir de l'aide venant des membres du groupe ? Tout aussi impossible. Sortir ? Seul, ceci semblait bel et bien peu intéressant. « Taec, éh ! » ; ces propos m'aidèrent à retomber en l'instant présent. Vêtu de ce simple jogging, je courrais de part et d'autre au travers de la salle principale afin de recouvrir mes esprits quant à ce qu’il se trimait à l’instant présent. Me pliant face aux volontés de l’entraîneur, j'étais le simple serviteur de cet homme afin de convenir celui-ci et ainsi, obtenir ce physique que cette gent féminine affectionnait tant.
Un sourire scotché contre mes lèvres, je tâchais de faire bonne figure avant que mon portable ne puisse retentir non loin de moi. Les paris étaient lancés : simples publicités de mon opérateur, faux numéro, message inutile, ou, une once d'espoir.
Digne d'un signe du bon Dieu envers les croyants, ce message était une véritable source de jouissance à l'état pur. Une demande qui en disait long sur mon activité de ce soir. Junho, je ne te remercierais jamais assez. Cet homme venait tout juste de m'ôter de cet ennui profond et c'est, sans la moindre attente que cette serviette nichée autour de mon cou trouva refuge contre le sol de la bâtisse dans laquelle je me trouvais. « Désolé, rendez-vous, c’est important. » ; je m'excusais silencieusement auprès de cet homme quant à ce que je venais de débiter, mais c'était le seul et unique moyen pour moi de parvenir à fuir sans encombre tout en parvenant à utiliser ce simple message en guise de bouc émissaire.

Un simple regard envers le miroir qui m'offrait mon reflet et il me semblait que je paraissais plutôt présentable, malgré les cernes ayant pris le dessus sur cette crème apaisante que j'avais appliqué en ce début de journée. L'une de mes mains glissées au sein de ma chevelure afin de replacer convenablement celle-ci, je me contentais de quitter les lieux afin de rejoindre ce moyen de locomotion que j’affectionnais tant : le van. Les quelques membres ayant déjà trouvé refuge au sein de celui-ci osèrent me saluer d’une manière plutôt excessive et masculine tandis que j’osais quémander le désir de rejoindre rapidement l’appartement. Une sortie ? Très peu pour moi. Je favorisais le souhait de rester planté au sein d’une tranquillité sans nom, et, l’absence des membres en cette soirée n’en serait que bénéfique pour moi.

C’est donc, après plusieurs minutes de route intensive qu’enfin, j’osais apercevoir les multiples bâtisses de la résidence. Je me contentais de remercier le manager pour cette rapidité hors norme tandis que je quémandais au reste des membres de faire attention à eux, malgré tout. Je les connaissais, ces énergumènes.


⊿⊿⊿


« Aaaah, bordel. » ; osais-je annoncer tout en laissant mon corps rejoindre lascivement le canapé. Usant de multiples astuces, je me permettais quelques folies au vu de cette solitude. Jetant mes chaussures de part et d’autre de la pièce principale, le tout, accompagné de ma veste et de mon sac à dos. Je venais de créer, à moi tout seul, un véritable capharnaüm. Mais, qu’importe. La seule chose que je désirais à l’instant présent était de trouver un certain repos et de prendre une douche revigorante. Ce qui, fut rapidement réalisé au travers des minutes qui suivirent ces actes de nonchalance.


⊿⊿⊿


Serviette nouée autour de ma taille, bière glissée au creux de l’une de mes mains, je me délectais inlassablement de cet état de lassitude totale, mais, c’était sans compter sur cette quelconque personne osant me déranger. Une simple frappe contre la portée d’entrée se fit entendre.

Devais-je répondre, ou non ? Je devais bien avouer que ma curiosité avait été piquée à vif, malgré tout, résidait en moi le désir de mimer mon absence au travers d’un silence mortuaire. Et pourtant, me voilà malgré tout face à la porte d’entrée prêt à ouvrir la porte. Était-ce là une véritable idée ?
Il était bien trop tard.


electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Aoû - 19:31
Invité
Invité



oh, my dear. ▶ Taecyeon & Boram



Mauvaise journée. Horrible journée. Une journée que Boram aurait aimé déchirer, chiffonner, jeter, puis oublier. Pourtant, tout devait être parfait. Aujourd'hui, les T-ara avait eu une interview à propos de leur comeback. Elle avait travaillé durement afin de préparer ses réponses. Elle s'était imaginé les questions qu'on allait lui poser - si jamais on allait lui en poser - puis, elle avait écrit, dans un petit carnet, comment y répondre. Ce n'était pas une interview particulièrement importante, mais le fait de parler à un journaliste était quelque chose qui l'effrayait. Elle détestait les journalistes, tout comme les blogueurs. Aujourd'hui, elle était confiante. Et même si l'intention allait très sûrement être tournée vers Jiyeon, comme d'habitude, elle serait prête à prendre la parole si cela lui était nécessaire. Dans le van se dirigeant vers le lieu de l'interview en question, Boram fixait le paysage défilant à travers la fenêtre. Ressassant ses réponses prédéfinies, malgré le chahut des autres filles à ses côtés.

Le trajet avait été rapide, devant le journaliste, elle se tenait droite. Mais il ne semblait guère faire attention à elle. Encore une fois, elle avait été placée sûr un côté, et la plupart des questions étaient posées à la leader ou à Jiyeon. Mais cela ne la gênait pas vraiment. Si elle n'avait pas à parler, tant mieux. Puis, soudainement, le journaliste, un petit sourire aux lèvres, s'était tourné vers la petite brune silencieuse.

« Dites-nous Boram, comment vivez-vous le bon nombre de critiques qui circulent à votre sujet sur le net ? Y prêtez-vous attention ? »

Prise au dépourvue, la concernée écarquilla grand les yeux. Elle ne comprenait pas la question. Des critiques ? Sur le net ? Elle avait l'habitude de surveillé ce que les internautes disaient sur elle et les T-ara, et en ce moment, ils semblaient plutôt calmes. Quoique, depuis le début des promotions de leur nouveau mini-album So Good, elle n'avait pas eu le temps de surfer sur le net. Par réflexe, son regard s'était dirigé vers celui de sa leader qui semblait, elle, vouloir éviter le sien. Puis, elle avait bégayer faiblement :

« Des...critiques ? »

Qri, la leader, avait alors prit directement la parole. Essayant indéniablement de changer de sujet.

« Nous ne faisons pas attention à ce que les internautes disent de nous. Nous sommes très occupées en ce moment. D'ailleurs, nous allons participer à une nouvelle émission musicale très attendue ce week-end.»



De retour dans le van, Boram répétait la question du journaliste dans sa tête. Encore et encore. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas lu de nouvelles critiques sur son groupe sur internet. Son Iphone entre ses mains, elle souhaitait vérifier. Mais elle hésitait. Elle savait très bien le mal que les critiques des autres lui faisaient. Après tout, les T-ara avaient travaillé tellement dur jusqu'à maintenant. Il lui semblait que cela était réellement injuste. Elle soupira, puis finit par se connecter sur internet. Qu'allaient-ils reprocher cette fois ? Nous n'avons rien fait de mal... Par hasard, elle tomba sur un blog dédié au groupe. Un article en particulier attira son attention. "A quand la fin des T-ara ?". Ah. Je vois. C'est un blog d'anti-fans. Curieuse, elle commença la lecture du-dit article. Il comportait plusieurs photos des membres prises lors de performances récentes, accompagnées de commentaires comme "Ce groupe est inutil. La chanson est nulle.", "Ce groupe ne fonctionne que parce que Jiyeon est jolie", "Elles ferraient mieux d'arrêter." Rien de spécialement alarmant. La plupart des groupes sont victimes de ce genre de critique de la part des anti-fans. Puis, en descendant, elle remarqua un lien vers une fancam la filmant elle, seule, lors d'un live de So Crazy. Sous cette derrière, elle pouvait lire "Boram est certainement la membre la plus inutile du groupe." "Elle ne sait pas danser, elle ne sait pas s'exprimer et en plus elle ne chante presque pas." "De toute façon, nous savons tous qu'elle a intégré ce groupe juste parce que sa mère était actrice et que son père était un célèbre chanteur. Elle a été pistonnée." "Elle est le boulet du groupe." "Elle tire le groupe vers le bas." "Son visage semble ravagé par la chirurgie esthétique, elle est ridicule." "Regarder comme sa façon de danser est horrible." "Elle est énervante et elle ne se rend pas compte que tout le monde la déteste." "Elle ferait mieux de mourir." Elle put trouver le même genre de remarques la concernant sur une dizaines d'autres blogs, ainsi que sur les réseaux sociaux.

« Dis, Qri, tu penses que je tire le groupe vers le bas ? »

« Ne te prend pas la tête à cause de ce que le journaliste a dit, unnie. Et puis je ne le pense pas. Aucune de nous ne le pense. Et nos fans ne le pensent pas. »

« Vous saviez... qu'on disait ça de moi ? »

« Hum. Désolée unnie, on savait dans quel état te mettait ce genre de remarques... alors on a rien dit... »



Seule sur son lit, Boram était perdue dans ses pensées. L'envie de fondre en larmes devenait insupportable. C'est vrai après tout... je suis tellement nulle par rapport aux autres... Elle recroquevilla ses genoux contre son torse. Hier encore, durant les répétitions de danse, j'ai retardé tout le monde. Et puis je me suis trompée dans la chorégraphie lors de la performance d'hier. En plus, je n'ai même pas pu répondre comme Qri pendant l'interview...



Machinalement, Boram s'était dirigée vers l'appartement n°3 du troisième étage de la résidence "Vice versa". Les membres des T-ara étant occupées, c'était ici qu'habitait la seule et unique personne capable de lui remonter le moral. Des yeux rouges gonflés par les larmes, une bouteille de soju à la main, la coréenne frappa à la porte. Aucune réponse. Les 2PM ne sont pas là ? Il doit être là, je veux qu'il soit là. Têtue, elle tourna la poignée de la porte et celle-ci s'ouvrit. Laissant place à un Taecyeon en serviette, une bière à la main qui semblait peut-être sur le point de lui ouvrir. L'appartement paraissait calme, il était probablement seul. Elle détailla sa "tenue" un moment. Pas mal. Honteuse de cette pensée qui venait de lui traverser l'esprit elle tendit la bouteille de soju vers Taecyeon.

« Je suis venue boire avec toi. Ok ? »


© PLOIM pour Libre Graph'

Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Aoû - 21:14
Invité
Invité
oh, my dear.
boram & taecyeon.
Aussi surprenant la venue d’une quelconque personne auprès de mon appartement cela pouvait-il être, voir la porte s’ouvrir d’elle-même sans que je ne puisse faire quoi que ce soit pour empêcher cela l’était bien plus. M’offrait ainsi, l’identité complète de ce ‘fauteur de troubles’ souhaitant faire irruption au sein de mon quotidien, et ce, en cette douce soirée qui semblait débuter sur les chapeaux de roue. Malgré tout. Je me permis de ranger au placard toute once de mécontentement concernant une autre présence au sein de cet appartement, et osait afficher un large sourire face aux propos que tenait cette jeune femme, bouteille à la main. Une certain symbolique qui voulait tout aussi bien démontrer que cette journée n’avait guère été des plus agréable pour celle-ci, et je ne pouvais aucunement nier ce fait face à la simple vue de ce visage légèrement assombris par cette mine déchirée et ces yeux rougeâtres. Sans attendre d’avantage, c’est au travers d’un geste tendre que je pris l’initiative d’attirer cette jeune femme au sein de mon antre. D’un claquement de porte et d’un simple cliquetis ; nous étions à présents seuls sans que quelque chose ne puisse déranger cette douce harmonie qui régnait en ces lieux.
Bouteille glissée sur le comptoir de la cuisine donnant direction une vue imprenable sur le salon, c’est au travers d’un geste affectif et amical que je poursuivis mes attentions envers cette jeune femme que j’affectionnais particulièrement. Ébouriffant naïvement ses cheveux, je me permis une énième ‘folie’ en laissant mes lippes rejoindre le haut de son crâne. Rares étaient les jeunes femmes où je pouvais me permettre d’agir ainsi du plus naturellement qu’il soit. « Tu connais la maison, fait donc comme chez-toi chérie. Je vais juste me changer, parce que bon, hein, voilà. Ahah. » ; ce léger ricanement témoignait malgré tout de l’ironie de cette situation qui pourrait véritablement porter confusion si quelqu’un osait, à présent, faire irruption au sein de l’appartement.

C’est donc, plutôt rapidement, que j’osais rejoindre ma chambre. Au travers d’un léger vacarme, je parvins à mettre la main sur des vêtements quelconques au sein desquels je me sentais véritablement bien. Après tout, aucune sortie n’était prévue et je doute que cela puisse véritablement te déranger, après tout, tu avais très certainement vu bien pire.

« Alors, alors ; que me vaut l’honneur d’une si belle visite ? Je suppose qu’il s’est passé quelque chose, me trompe-je ? » ; sans aucune tact, certes, mais qu’importe. Nous n’avions aucune retenue, aucun secret entre nous. Après tout, nous avions toujours fonctionné de la sorte, pourquoi changer ?
D’un geste hésitant, je parvins malgré tout à te rejoindre au sein de la cuisine afin de mettre la main sur des quelconques choses à grignoter. Je doutais quant à l’existence de cela, mais je gardais espoir. Et ce, malgré le fait que les membres puissent parfois être de véritables ventres sur pattes. Ah, désespoir, quand tu nous tiens.

« De toute façon, tu peux rester ici autant que tu veux. Dormir, même, les gars ont l’habitude, et puis, ils ne devraient pas rentrer avant le petit matin au vu de leur ‘emploi du temps’ pour la soirée. »

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Aoû - 22:48
Invité
Invité



oh, my dear. ▶ Taecyeon & Boram



De toute évidence, le simple fait de se trouver face à Taecyeon contribua presque immédiatement à lui faire oublier le moindre de ses soucis. C'était comme un don naturel chez lui, et c'était ce qu'elle appréciait le plus. Décidément, elle aura dû venir plus tôt. Tout deux traversèrent l'appartement afin de se rendre dans la cuisine. Comme habituellement, le sol du salon était décoré de chaussures et vêtements jetés en vracs, mais Boram n'y prêta pas la moindre attention. Lorsque Taecyeon s'approcha d'elle afin de lui ébouriffer les cheveux, Boram réalisa immédiatement que c'était le genre de geste qu'elle avait attendu toute la journée. Un geste réconfortant qui signifiait bien plus que des mots. Ce genre de geste, elle n'en avait eu aucun de la part de ses colocataires. Et pour elle qui avait l'habitude d'être chouchoutée tel un bébé, ça avait sûrement été un manque. Quelque chose clochait entre les T-ara ? Peut-être était-ce dû à la fatique causée par leur emplois du temps surchargé. Ou peut-être à cause de moi... Lorsque son hôte quitta la pièce afin d'aller s'habiller, Boram se fit la réflexion, en l'observant de dos, qu'il avait très certainement prit un peu de muscle récemment. Il fallait dire, elle le savait, qu'il s'entraînait pendant des heures pour sculpter un corps pareil. Il s'entraînait même sûrement un peu trop, d'après Boram. Par habitude, la petite coréenne maintenant presque trentenaire, sortie d'un meuble deux shots dans lesquels elle y versa du soju. C'était comme ça que Boram préférait passer une soirée.

« Alors, alors ; que me vaut l’honneur d’une si belle visite ? Je suppose qu’il s’est passé quelque chose, me trompe-je ? »

Boram laissa s'échapper un grand soupire avant de boire cul sec sont premier shot, qu'elle remplit de nouveau presque aussitôt. Elle sortit son téléphone portable affichant le screen des commentaires à son sujet, qu'elle avait lu plutôt dans la journée et le tendit à Taecyeon.

« Je suis la plus nulle Taec... je tire le groupe vers le bas... tout le monde le dit... c'est tellement injuste... ce sont les commentaires d'une fancam où je danse...pas très bien. M'enfin, tu sais que c'est pas mon truc la danse... Et c'était le premier live de notre comeback...j'étais stressée... »

Sans perdre de temps, elle porta le second shot à ses lèvres légèrement rosées. Elle grimaça et tendit son shot à Taecyeon.

« Mais c'est vrai que je suis un boulet... les autres filles sont tellement plus douées que moi... comme Jiyeon, par exemple... en plus elle est si jolie... et pourtant, elle a sept ans de moins que moi... c'est la plus jeune... et c'est la plus douée. Je suis la plus âgée... et je suis le boulet. Et on dirait que les filles m'en veulent, je ne sais pas si c'est moi qui me fais des idées, mais elles paraissent plus froides en ce moment... »

Boram jouait avec le bracelet qu'elle portait actuellement à son poignet. Bracelet qui était légèrement trop grand, poignets qui étaient légèrement trop fins. Elle savait qu'elle parlait beaucoup, mais Taecyeon était très certainement habitué à ses longues plaintes. Elles étaient pour elle comme une étape obligatoire afin de retrouver le moral.

« De toute façon, tu peux rester ici autant que tu veux. Dormir, même, les gars ont l’habitude, et puis, ils ne devraient pas rentrer avant le petit matin au vu de leur ‘emploi du temps’ pour la soirée. »

De toute façon, Boram allait sûrement boire un peu trop ce soir. Comment la plupart des soirs qu'elle passait avec Taecyeon, il allait donc sûrement être préférable pour elle de rester dormir, elle acquiesça. Puis, elle s'approcha de Taecyeon, et plissa les yeux, le fixant avec insistance.

« Alors comme ça les garçons ont l'habitude que tu invites des nanas à dormir chez toi ? M'enfin, ça m'étonne même pas ! »

© PLOIM pour Libre Graph'

Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Aoû - 23:44
Invité
Invité
oh, my dear.
boram & taecyeon.
À l’évidence, j’étais plutôt prêt à arborer les moindres problèmes qu’oserait rencontrer ma compagne, il est inévitable que j’avais déjà dû ‘subir’ de telles situations au travers de notre passé commun et, je savais pertinemment comment réagir face à cela. Un léger sourire accentuant mon expression faciale au travers d’un air plutôt amusé, le tout fut rapidement dissipé par ces propos qui ne semblaient guère similaires à ceux que j’avais déjà pu entendre. Ils étaient plus profonds, mauvais et malheureux. Je pouvais discerner le fait que tout cela semblait avoir jeté un froid sur ton courage, ton humeur et ta persévérance. Les commentaires lus, je ne pouvais réprimer ces quelques propos acerbes et peu honorifiques qui osèrent franchir la barrière de mes lippes. Je n’osais guère y croire et tout cela ne me plaisait guère. Pour ne pas dire, totalement. « Bordel. Mais qu’ils sont cons. » ; soufflais-je vulgairement tout en osant avaler le contenu de ce verre se trouvant tout juste à côté du tien.

« C’est faux, tout cela est absolument faux. Je te préviens, n’ose même pas croire à cela une seule seconde, c’est compris ? » Furieusement, j’osais agripper délicatement ton visage entre mes mains afin de parvenir à capter entièrement ton attention sans que tu ne puisses détourner une seule seconde ton regard du mien. « Tu n’es pas nulle, ni inutile, ni moche, ni quoi que ce soit d’autre. Compris ? Peu importe ce qu’ils osent dire, le seul que tu dois écouter à présent : c’est moi, et personne d’autre. Et je te tiendrais tête, peu importe le temps que cela prendra. Je maintiens mes propos. »
Je ne permettrais cela, pas que cela puisse se reproduire et encore moins uniquement envers ta personne, j’oserais réagir véritablement et officiellement, si jamais. Après tout, autant profiter de sa notoriété afin de faire réfléchir les autres sur les propres actions et paroles tenues.

« Et pour le détail concernant les jeunes femmes qui osent franchir le pas de cette porte, je dirais plutôt que tu es la seule et unique à oser entrer sans véritablement réfléchir et amenée à me retrouver à moitié nu face à elle sans aucune gêne. Suffisant ? » Bol en main, j’osais jeter quelques crackers au sein de celui-ci avant que je ne puisse te faire signe de me rejoindre au sein de la pièce principale : le salon.
Ajoutant à cela, une légère pointe musicale, j’osais croire que la musique adoucissait les mœurs. Pourquoi pas toi ? C’est donc, au travers d’une certaine initiative que je vins frapper la place à mes côtés, sur le canapé. « Arrêtes de te torturer chérie. C’est véritablement des conneries, du début, jusqu’à la fin. Et puis, pour les filles, vous devriez profiter de la résidence. Vous retrouvez, sortir ensemble, rire, faire des choses tout autre que ce dont vous avez l’habitude de faire. » ; je n’étais que très peu mon conseiller, et pourtant, j’osais débiter de tels propos sans véritablement réfléchir aux conséquences. Après tout, cela avait toujours eu un effet bénéfique.

« Vous pouvez même toutes venir ici, si cela peut vous aidez à retrouver une certaine harmonie. Je doute que les gars puissent être véritablement contre cette idée. »

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 17 Sep - 16:32
Invité
Invité



oh, my dear. ▶ Taecyeon & Boram



Sans se faire prier, Boram rejoignit son hôte dans le salon et se laissa tomber sur le canapé, à ses côtés. N'ayant pas pour autant oublié de ramener la bouteille de soju ainsi que les verres, qu'elle pausa sur la table basse, devant eux. Elle remplit ces derniers de nouveau. Après tout, les verres ne sont pas fait pour être vides. Puis, elle prit une poignée de crackers dans sa mains droite, laissant échapper un long soupire. Ici, elle se sentait parfois mieux que chez elle. Elle aimait cet appartement. Surtout quand elle y était seule, avec Taecyeon. Il était comme une petite bulle la protégeant du monde extérieure. Elle mangea quelques gâteaux, puis tourna son visage vers celui de son interlocuteur.

«J'aimerai tellement avoir autant d'assurance que toi dans la vie... Quel est-ton secret, Ok Taecyeon ? Huh ? On dirait que tu n'as jamais de problèmes...»

Elle saisit avec ses petites mains, son petit shot remplis, et le bus d'un coup. Ceux qui ne la connaissaient pas étaient la plupart du temps surpris, voir choqués par la facilité qu'avait cette coréenne au physique si enfantin pour boire de l'alcool. C'était comme si elle buvait un jus d'orange. Son visage ne grimaçait pas. Seuls la couleur légèrement rosée de ses joues ainsi que ses mouvements devenus lourds et maladroits trahissaient son état actuel. Sa vision devenait un peu plus trouble. Rien de mieux que la sensation de l'alcool qui réchauffe chaque partie de ton corps.

«Mais quand même Taec. Tu sais, j'ai toujours pensé que tu ramenais pleins de filles ici. D'ailleurs, comment ça se fait que tu n'aies pas de copine, toi ?»

Comme une bonne noona essayant de conseiller son dongsaeng, elle tapota sur la tête de son meilleur ami, et tenta d'adopter une expression de visage sérieuse. Oui, elle tenta.

«Sérieusement, Taec-ah. Arrête de travailler aussi dur. Tu crois que je n'ai pas remarqué les cernes sous tes yeux ? Je suis sûre que tu passes ton temps dans la salle de sport et que tu négliges ta santé ! Ce n'est pas bien ! Est-ce que tu manges correctement ? Sérieusement ! Tu dois trouver une fille qui s'occupera bien de toi, Taec. Il est tant que tu passes aux choses sérieuses, que tu aies une vraie relation, hein ?»

Elle observa, avec toute la tristesse du monde, son verre dorénavant vide et hésita à le remplir de nouveau. Elle allait attendre un peu. Peut-être. Surtout, son corps semblait un peu plus lourd, et la simple idée de se pencher afin d'attraper la bouteille la fatiguait. Cette pensée la fit sourire.

«Non, en fait, reste comme ça. Sinon je ne pourrais plus venir ici pour me plaindre de mes problèmes quand je veux... Ce ne serait pas pareil s'il y avait une autre fille ici...»


© PLOIM pour Libre Graph'

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V.I.U.  :: 
Happy ending
 :: RP
-