AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Dance with me [Nana & Uee]

 :: 
Happy ending
 :: RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 13 Sep - 17:17
avatar
A Séoul depuis le : 14/02/2015
Messages échangés : 421
Voir le profil de l'utilisateur http://very-important-u.forumactif.org

   
Dance with meNana & Uee

   

L’appartement est devenu silencieux depuis que les filles sont allées se coucher. Nous tournons un peu en rond ces derniers temps comme le groupe est en pause à cause des problèmes financiers de l’agence. Heureusement certaines d’entre nous ont des projets extérieurs, ce qui nous permet de ne pas devenir trop folle devant cette inactivité. Je suis assise à la table de la cuisine, une tasse de chocolat chaud posée devant moi. Je me demande si je dois appeler mon meilleur ami ou pas. Je veux me changer les ides mais je ne sais pas si aller faire un tour avec lui est une bonne idée. Tournant ma cuillère dans mon chocolat sans faire vraiment attention à ce que je fais, je regarde fixement devant moi. Je ne me sens pas dans mon assiette ces derniers temps. Je m’ennuie facilement ! Il faut vraiment que je me trouve une occupation sinon je risque de finir par trainer en pyjama toute la journée avec un ours en peluche derrière moi.

Je me lève pour aller me coucher mais je passe par la chambre de Nana car je ne sais pas pourquoi je trouve que tout est trop calme. J’entrouvre légèrement la porte pour jeter un œil dans la pièce. Le lit de ma chère Nana est… VIDE ! Bon sang ! Où était-elle encore passée ? Je vais finir par avoir des cheveux blancs et une crise cardiaque avant l’heure. Cette fille me rend complètement dingue. Parfois je me demande si elle est vraiment une adulte car elle se comporte plus comme une adolescente que l’on doit surveiller. Ne pensez pas que je ne l’apprécie pas ! C’est seulement que je passe beaucoup de temps à la garder dans mon champ de vision afin d’éviter qu’elle ne fasse des bêtises. Prise de panique, je regarde autour de moi en me demandant ce que je vais faire. Comment vais-je la retrouver ? Je suis tentée de réveiller les autres mais cela ne sert à rien. Les filles ne sauront pas où est Nana ! Je cours dans ma chambre pour attraper mon téléphone. Je fais défiler les contacts et compose le numéro de Nana.

En attendant que cette dernière me réponde, je tente de m’habiller comme je peux. Heureusement que je suis devenue douée dans cette gymnastique. Je finis d’enfiler mes bottes quand j’entends un déclic dans mon téléphone.

« Nana ! NANA ! Tu m’entends ? Tu es où ? »


Je ne sais pas si la belle m’entendait mais sérieusement je ne l’entendais pas. Il avait un bruit infernal derrière elle. Mon cœur se mit à battre plus rapidement. Où était-elle encore ???

   © Lady
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 17 Sep - 15:20
Invité
Invité
please, come on.
uee & nana
tenue + Trois mois où la sagesse fut de rigueur. Trois mois où la chanteuse s’était tenue à carreaux. Aucune sortie, aucune entrave au règlement, aucune parole de trop, aucune remontrance, la rébellion semblait avoir cessé. Seulement, avec cette nana, il ne valait mieux pas baisser sa garde car, à la moindre faille, elle s’y glissait sans souci. Après autant de temps à faire profil bas, l’idole avait décidé qu’elle avait bien le droit à un quart de folie. Voir plus. Le dortoir se berçait dans un bruit assourdissant. Lentement et silencieusement, elle parcourut le salon vers la porte d’entrée. Et là, la liberté s’offrait enfin à elle ! Le manager avait la brillante idée de minimiser sa garde au vue du comportement de la belle. Une aubaine pour elle. Si elle pouvait se le permettre, elle sifflerait dans l’escalier qu’elle descendait en sautillant. Cependant, les murs ont des oreilles ; valait mieux rester prudent jusqu’à la sortie du bâtiment. Une fois à l’extérieur, elle sortir son portable et annonça sa libération. Dans quelques minutes, elle sera parmi eux pour profiter de cette nuit.

L’heure avait défilé à une telle vitesse. Pour le cadre, c’était une soirée peu légale dans un quartier peu fréquentable. Une première qui fut excitante pour notre aimant à problèmes. Cependant, aucuns maux en vue, elle s’amusait comme une folle. La musique ambiançait la piste de danse. Le noir régnait dans cet hangar désinfecté. Les spots de lumière rendaient la peinture sur les corps fluorescents et c‘était ainsi que vous pouviez apercevoir vos interlocuteur.. Enfin, en espérant que vous le confondiez pas avec un autre. Ainsi, notre idole passait inaperçu dans la foule. Niveau alcool, elle tentait de rester raisonnable. Mais, à force de tentation, il lui arrivait de flancher mais, elle n’avait pas franchi la limite du raisonnable. Encore assez censé pour réfléchir, peut-être un peu mois pour  agir intelligemment. Puis, alors qu’elle entamait une discussion très profonde sur la place de l’huître au sein des mollusques avec une personne saine de corps et d’esprit, cette dernière lui fit remarquer son portable qui s’allumait. Un appel. Un moment d’hésitation, un instant qui la fit redescendre sur terre. C’était UEE. Oups. Après quelques secondes de réflexion, elle daigna lui répondre. « hey yu jin ! … quoi ? attends, je t’entends très mal.. » cria-t-elle au téléphone. Le son de la musique ne lui permettait pas d’avoir une discussion avec elle. La fugitive qui sentait dors-et-déjà le retour en prison, se faufila pour atteindre l’extérieur. Une fois faite, elle reprit le cours de sa conversation ; « allo ? tu es toujours là ? tu devrais venir, je suis à une fête, je t’envoie l’adresse ! rappelle-toi, j’ai un cœur vert fluo sur la joue droite et trois bandes rose sur l’autre joue. et quelques empruntes de mains posées par-ci par-là sur le corps et de multiples couleurs. aller, à toute de suite. »

Ni une, ni deux, elle raccrocha sans attendre une quelconque réponse et lui envoya l’adresse par message. A la lecture de celui-ci, elle sentait déjà l’angoisse de sa bandmate. Ce n’était pas le genre de lieu où vous faite la fête. Ce n’était même pas le genre d’endroit où vous aviez envie de vous promener en plein jour. Dorénavant il n’y avait plus qu’à attendre et pour patienter, la danseuse ne trouva rien de mieux qu’à rejoindre la party.
© flappy bird.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V.I.U.  :: 
Happy ending
 :: RP
-