AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

surprise, idiot. ; ft chen.

 :: 
Happy ending
 :: RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 19 Aoû - 0:50
Invité
Invité
surprise, idiot.
chen & taecyeon.
Un large soupir trahissait le silence au sein duquel je me retrouvais plongé, depuis déjà, plusieurs longues minutes. Les rayons de lumière osaient traverser mes volets à moitié clos afin de me pousser à ouvrir les yeux. Extirpé par obligation par ce simple ressentis désagréable, je devais bien avouer que ma soirée n’avait guère été de tout repos et le réveil ne me semblait pas attendu. Tout du moins, pas de sitôt. Mais, apparemment, mon corps ne souhaitait guère coïncider avec mon esprit.

Lascivement, j’osais étirer chacune des parties de mon corps qui semblaient endolories avant que je ne puisse, enfin, extirper mon corps de cette flémingite aiguë. Dévoilant, ainsi, mon corps peu vêtu face à la simple compagnie que je pouvais avoir en ces lieux : les meubles, les bouquins et mon tendre et cher être aimé. Mon téléphone portable, en soi. D’un simple geste, je me permettais de glisser mon index contre l’écran de celui-ci, afin d’observer les quelconques notifications que j’avais pu recevoir au cours de ma nuit peu longue. Et ce, avant que ne puisse me permettre de quitter la pièce au sein de laquelle je me trouvais actuellement. Passant le salon relié à la cuisine, je considérais qu’agir dans un état de lassitude complet ne me semblait guère approprié. C’est donc, avec un certain regret que j’osais rejoindre la salle de bains. Peinant à ouvrir les yeux lorsqu’une lumière aveuglante fut dirigée sur ma personne lorsque j’avais osé appuyer vulgairement contre l’interrupteur. L’une de mes mains couvrant mon visage, j’osais ôter le simple vêtement porté afin de parvenir à rejoindre la cabine de douche.

L’eau légèrement chauffée m’offrait un certain réconfort sans nom. Un sentiment agréable traversait mon être tandis que je restais là, et ce n’est qu’après quelques minutes de ‘non-réaction’ que je parvenais à reprendre totalement l’emprise sur ma personne. Aussi bien physiquement, que mentalement.

« La vie d’homme overbooké, c’est compliqué. » ; me contentais-je de souffler tout en portant un regard incertain envers mon reflet différé par le miroir se trouvant face à moi. D’un simple coup de peigne, je domptais cette coiffure brune jonchant sur le haut de mon crâne. Usant de multiple stratagème afin d’ôter cette ‘mine fatiguée’, je me contentais d’enfiler des vêtements quelconques avant que je ne puisse être fin prêt à sortir.

Un croissant glissé entre mes lippes, je me contenterais d’acheter un café auprès d’un distributeur. Ce n’est pas ça qui manque, au sein des rues de la ville de la capitale. D’un pas décidé, je parvenais à rejoindre la baie-vitrée se trouvant tout juste face à moi.

Un simple regard incertain envers ces lieux qui semblaient bien plus calmes que je n’aurais pu l’avoir imaginé. Après tout, une horde d’idoles avaient osé franchir les portes de ces multiples immeubles, c’est malgré tout, avec un certain regret que je ressentais un certain manque quant aux personnes que j’avais l’habitude de croiser au sein de mon habitacle précédent. Mais, apparemment, le changement pourrait être bénéfique, alors, je me dois de profiter de celui-ci.

Mais, c’était sans compter sur cet élément perturbateur qui osait détruire ce doux instant de plénitude totale. Un simple claquement contre la porte d’entrée qui avait osé m’extirper de mes péripéties psychologiques afin de me forcer à réagir, d’une quelconque façon. Je l’avouais non sans mal, j’étais plutôt curieux de connaître l’identité de cette quelconque personne osant s’aventurer au sein de l’aile Est. « Ouais, ouais, j’arrive. Deux minutes. » ; me permettais-je d’ajouter tandis que je m’approchais, peu à peu, de mon but prédéfini.

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Aoû - 16:13
Invité
Invité
surprise, idiot.
chen & taecyeon.
L'un des plus gros chamboulements dans le quotidien des exo était sur le point de se faire, certes ils avaient une vie trépidante et étaient sans cesse en mouvement. La seule chose de stable dans la vie de ce petit Kim Jong Dae si ont retirent la beagles line étaient sans aucun doute le dortoir et sa chambre, ces règles et le seul endroit ou il se sentait en sécurité. Il avait beau être une grande gueule qui ne réfléchissait pas – ou peu tout dépend du point de vue – il n'en était pas moins quelqu'un de très stressée et qui détester qu'on chamboule ses petites habitudes. Leur manager l'avait entendue pester, râler plus d'une semaine au sujet de ce déménagement; il avait même craint une révolte de cette même beagle line, faut dire qu'elle compter dans ses rangs les trois membres les plus imprévisible. Inutile de vous dire qu'il ne comprenait absolument pas pourquoi il déménager en plus de ça maintenant il se retrouver loin de la rive gauche du fleuve Han. Comble du comble ce déménagement avait très exactement lieu un jour ou il ne serait pas en Corée, et ça l'agaçait grandement , ça le mettait même sur les dents mais il ne pouvait pas vraiment clamer haut et fort sa frustration au risque de passée pour un gas qui se plaint et qui est trop sentimental. Cartons emballé la semaine précédente son départ pour la Chine il avait pris en otage pour ses affaires toute les étiquettes dites fragiles et au diable ses petits colocataires, il détester qu'on touche à ses affaires.

La tension était donc a son comble alors qu'il se trouvait dans le van accompagné de ses compagnon en direction de leur nouveau logement, apparemment le dernier standing en matière de résidence de luxe. Lui il s'en foutait un peu du moment qu'il avait une chambre assez grande et un lit confortable, oh et aussi une vitrine-armoire parce que son ancienne était fun surtout quand on se lever la tête dans le cu. Il « tait encore bien tôt lorsque le van se gara dans le parking souterrain et que tous descendirent du véhicule se rendant vers l'ascenseur. Cinq étage plus haut le ding commun de l'ascenseur laissa tout ce beau monde sortir sur le palier avant de se diriger vers leur nouveau chez-eux, il ne savait pas vraiment pourquoi mais la tension se fit plus forte et une désagréable sensation lui tordis les entrailles. L'appartement en lui-même semblait nettement plus grand, fonctionnelle et luxueux que l'ancien mais fatigué comme il était il n'avait qu'une envie enfilée son pyjama de chat et se rouler en boule sous la couette. Le choix des chambre fut remis a plus tard a l’unanime dut principalement a la fatigue et chacun se dirigea vers les nombreux cartons entassée dans le salon afin que chaque propriétaire reprennent ce qu'il leur appartenait de droit. Problème, gros problème l'alerte attentat aurait même pu être déclencher quand en lorgnant sur tout les cartons aucun ne portait sa griffe. Il fut envahis d'une poussée nerveuse accompagnée par le sentiment d'être a deux doigt de péter une durite, si bien que pour se passer les nerfs il donna un grand coup de pied dans un de ces cartons. Action qu'il regretta aussitôt lorsqu'il se mit a sautiller de douleur en tenant son pied,  un juron étranglé passa la barrière de ses lèvres alors qu'il s'asseyait a califourchon sur l'un de ses cartons pour cherche un quelconque indice de propriété. Parallèlement a cela, il fomenter des plan tous plus tordu les uns que les autres pour se venger de l'inconnu qui lui avait voler ses affaires. Il espérait vraiment qu'elle ne tomberait pas entre les mains d'un stalker, après tout son journal intime s'y trouver et foi de chen y'avait pas mal de chose compromettante a lire là dedans.

Il poussa un cris de victoire accompagner d'une de ses petites danses idiotes mais qui avait la particularité de désamorcer l'ambiance pesante qui s'était installée quelques minutes plus tôt. La raison était toute bête mais il avait trouvée une adresse qui n'était autre que la même que la leur mais dans un bâtiments voisin. Souriant de toute ses dents il se releva et prit un carton des plus légers avec lui avant de se diriger vers l'appartement en question, ou il espérait retrouver ses affaires chérie.

A nouveau un léger trac lui noua l'estomac alors que seul il voyait les chiffre défilée le conduisant vers sa destination. Un sourire machiavélique au coin de ses lèvres il sonna a la porte et se prépara a vider le contenu du carton sur le sol du palier.

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Aoû - 20:49
Invité
Invité
surprise, idiot.
chen & taecyeon.
Un énième soupir osait trahir le silence au sein duquel je m’étais retrouvé plongé avant que je ne puisse parvenir à me présenter face à la portée. Qui donc osait bien venir de si bon matin perturber mon rituel matinal afin de me faire parvenir de quelconques propos ? Propos, que je considérerais très certainement comme étant... Inutiles. Enfin, politesse oblige, je ne pouvais en aucun cas me permettre de jouer ‘l’homme mort’ alors que je m’étais permis de vociférer quelques propos au travers des précédentes minutes afin de signifier un simple sentiment d’exaspération face à cette situation.

Verrou déclenché, main reposée contre la poignée, j’osais affliger une légère pression contre celle-ci avant que je ne puisse me permettre de faire face à cet homme. Il est inévitable que, dans un premier temps, sa vision me semblait inconnue. Mais, c’était sans compter sur mes vulgaires connaissances visuelles. Un cours instant d’hésitation, et voilà que pu finalement mettre un nom sur ce visage qui s’offrait à moi. J’en avais bien trop entendu parler pour faire mine de ne pas connaître. Ce groupe en vogue, connaissant bien des hauts, comme des bas. Cette agence semblait peu à peu perdre les pieds, et pourtant, elle se tenait toujours à la première place en considération des ventes produites par les multiples groupes tant adulée. Ironie du sort, l’un des membres des fameux ‘EXO’ se présentait face à moi. Un simple carton en moi, j’étais légèrement suspicieux concernant ce fait. Mais, c’était sans compter sur ses actions. Délaissant vulgairement ce carton contre le sol ; ce n’est qu’après un léger choc que celui-ci me permit de dissimuler ce qui se trouvait être mes propres affaires, à l’évidence, il y avait dû y avoir une erreur pour que, mes propres affaires puissent être parvenues jusqu’à toi, et non, moi. « Je vois, je vois, eh bien, j’te remercie de m’avoir apporté ce carton, hein. » D’un geste amical, j’osais frapper légèrement le haut de ton crâne avant que je ne puisse me permettre d’emporter celui-ci au sein de mon antre, tout en prenant soin de ne pas le traiter comme tu avais pu l’avoir fait précédemment. Après tout, le contenu véritable de celui-ci me paraissait encore inconnu.

Politesse oblige, j’allais bel et bien d’avoir continué d’agir d’une manière convenable face à ce jeune homme ; d’une part, pour ma propre réputation, mais aussi celle du groupe, et de l’agence. Tout manquement à cette règle allait être légèrement puni, et ce, sous la supervision du grand manitou. Un certain ‘savoir-vivre’ qu’il s’était permis de nous enseigner, à mon plus grand désespoir, d’ailleurs. Enfin. D’un geste amical, je démontrais mon antre à l’aide de l’une de mes mains, tout en inclinant légèrement la tête sur le côté : « Entre, je peux bien t’offrir un café ou quelque chose pour te remercier de ton déplacement. Je suppose. » ; ajoutant à cela un fin sourire qui s’en voulait des plus sincères, j’osais croire qu’il n’en désirerait rien de ses propositions et me laisserait vaquer à mes propres occupations. Après tout, cette semaine de repos était fortement méritée et j’aspirais à ce que personne n’ose détruire ce semblant de sérénité au sein de mon esprit.

« Ou alors, besoin d’autre chose ? Au moins que tu ne sois occupé, je ne t’en voudrais pas si tu refuses mon offre, va. » ; le simple fait de le voir planté sur le palier me portait à croire que j’allais pouvoir obtenir ce que je désirais avec ardeur, mais, c’était sans compter sur ses prochaines paroles qui s’en voulaient plutôt... Surprenantes, à vrai dire.

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Aoû - 21:03
Invité
Invité
surprise, idiot.
chen & taecyeon.
Il entendit du bruit de l'autre côté de la porte et le stress montât encore d'un cran avant que la raison pour laquelle il était là se rappelle à lui. Il se renfrogna et grogna alors qu'un tour de clef se fit entendre dans la serrure et un sourire en coin provocant se dessina sur ses lèvres, puis d'un geste sec déversa le contenu du carton au sol. Fier de lui, fier d'être un emmerdeur. Diablotin, Emmerdeur était des surnoms qui revenait régulièrement et si ceux qui n'avait aucun humour le catégorise comme tête à claque, les autres finissait par apprécier son côté enfantin. Cependant il ne se serait jamais attendu à tomber en face d'un membre des 2PM, groupe qu'il appréciait énormément pour musique que pour leur présence. Il se pinça les lèvres en faisant une moue embarrassé avant d'hausser les épaules, faisant taire ses remords. 2PM ou pas cet abruti l'avait empêché de faire une grasse matinée, hors dormir pour lui était une chose sacrée. Il croisa les bras sur son torse, tentant de se donner un air détaché et confiant au contraire de ses sentiments intérieurs, et plongea son regard dans le sien.

«  tout le plaisir est pour moi ! » il se mit sur la pointe des pieds zieutant l’intérieur de son appartenant «  et t'aura pas reçu quelques choses a moi par hasard ? »

Il ne se le fit pas dire de fois et hocha la tête acceptant la demande du brun, après tout fallait bien qu'il se fasse pardonner hein. Il entra donc dans l'appartement l'air totalement décontracter et fit le tour du salon alors qu'il lancer une de ses piques habituelle, aimant tester les gens.

« C'était quand même la moindre des choses de m'offrir un café, je suis complètement jet-lagger ça va me réveiller... tu peux rajouter une pointe de lait ? »

Il lui fit un clin d’œil entendu avant de se laisser tomber de tout son poids sur le canapé dont il testa le confort en rebondissant sur celui-ci. Une fois confortablement installée il se mit à scruter avec minutie l'appartement, il ressemblait beaucoup au sien mais la décoration était d'une grande classe et on ressentait une certaine virilité entre ses murs. Son regard finit par être attirée par une vitrine qui retracer les différents prix obtenus dans diverses émissions depuis leurs débuts, il se releva donc et se planta devant celle-ci envieux.

« Vous faites du bon boulot les gas ! Je suis admiratif !... » il se retourna vers lui «  au fait tu me connaît? »

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Aoû - 15:32
Invité
Invité
surprise, idiot.
chen & taecyeon.
Aussi surprenant cela pouvait-il être, mon interlocuteur semblait fort intéressé par cette simple proposition que je venais de faire. Et bien plus encore par l’idée de pénétrer au sein de mon antre, à mon plus grand regret, d’ailleurs. Je pouvais, de manière définitive, dire adieu à ce qui pouvait être considéré comme étant : ‘de la tranquillité’. Un soupir, un regret, et enfin, un sourire faussement élargis afin de démontrer cet air des plus professionnel qu’il soit envers ce jeune homme qui semblait avoir trouvé ses aises sur ce canapé jonchant au sein de la pièce principal. Quel véritable désastre que voilà. « Un café, sans problème, avec du lait, c’est légèrement étrange, mais qu’importe. » ; me contentais-je d’énoncer au travers d’un simple murmure. Il est vrai que, à l’évidence, les membres du groupe et moi-même, nous contentions d’un café noir et plutôt corsé alors, ce simple changement me portait à croire qu’un rien pouvait être étrange. Enfin, qu’importe.

« Quelque chose, à toi ? » Un froncement de sourcils, un simple regard envers ce qu’il m’entourait, et, d’après mes souvenirs, je n’avais rien de tel qui semblait collé avec tes propos. Quoi que. Ce carton que tu t’en semblais t’être permis de m’apporter semblait vouloir démontrer le fait qu’il y ait pu y avoir une erreur. C’est donc, plutôt rapidement, que j’agissais : café coulant au sein d’une tasse ; je me précipitais vers ce qui semblait être ma chambre avant que je ne puisse reporter un certain intérêt envers ces cartons jonchant contre le sol au travers d’une pile proéminente. Je pris donc, l’initiative d’en extirper l’un d’eux d’un simple coup de main. « Je suppose que c’est de cela dont tu veux parler, n’est-ce pas ? » ; question rhétorique, sûrement, mais qu’importe.

Rapidement, mon attention fut automatiquement portée vers ce qu’il se trouvait être ta personne. Un véritable enfant qui ne semblait guère tenir en place, d’après ce que j’osais croire en l’instant présent. Aussitôt, posé sur le canapé, aussitôt, reporté vers cette bibliothèque ornée des multiples trophées gagnés suite à nos précédentes victoires au travers de différentes émissions musicales de variété. Une fierté, en soi.

« Les EXO ? Qui ne connaît pas ? J’ai beau essayer de faire la sourde oreille, parfois, mais ma sœur se permet de m’en rappeler et de quémander de multiples ‘choses’ à votre effigie, ah, ah. Malheureusement. »
Ceci étant dit, je me contentais de rejoindre la cuisine en totale ouverture avec le salon afin de prendre possession de cette tasse emplis de ce liquide à la simple couloir noirâtre, ajoutant à cela cette simple touche lactée, je daignais finalement te l’apporter tout en espérant, qu’après cela, tu daignerais quitter ces lieux. « C’est surprenant que tu puisses nous connaître, d’ailleurs, je ne pensais pas que la SM ne vous permettrait de porter une attention envers d’autres groupes, voir même de venir en ces lieux, ah, ah, ah. »

Il est inévitable que les rumeurs circulent lourdement sur votre agence depuis quelques mois, tout ceci, ayant été animé par de multiples rumeurs qui couraient entre les diverses idoles se connaissant et je doute que tout ceci puisse vous être véritablement inconnu, après tout.


electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V.I.U.  :: 
Happy ending
 :: RP
-