AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

break the rules. ; ft hyuna babe.

 :: 
Happy ending
 :: RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 20 Aoû - 2:10
Invité
Invité
break the rules.
hyuna & taecyeon.
(outfit) + Un fin sourire planté contre mes lippes, quelques messages écrits échangés la veille et voilà que ma journée de demain allait s’annoncer haute en couleur. Aucune obligation professionnelle ne me poussait à repousser ces idées qui étaient parvenues à germer au sein de mon esprit. À ma plus grande surprise, j’allais pouvoir profiter pleinement de cette liberté qui m’était offerte. Et c’est donc, au travers de cette énième bonne nouvelle que j’osais rejoindre, naïvement, Morphée ; au creux de ses bras, je me retrouvais, afin de plonger au sein d’un agréable sommeil qui s’en voulait des plus reposants. Pour la première fois, j’étais parvenu à m’endormir en seulement quelques minutes. Ce qui, depuis plusieurs jours, était devenu bien rare. Et pourtant, en voici une exception à ce simple fait.


⊿⊿⊿


« ... Can you feel my heartbeat ? » ; ces simples paroles annoncées au travers d’une légère mélodie me poussaient à ouvrir les yeux au travers d’un certain sentiment de mécontent. Il est évident que, me connaissant, j’aurais très certainement manqué l’heure à laquelle je devais me rendre auprès d’un coin de la capitale afin de créer la surprise auprès de l’une de mes connaissances. C’est donc, avec une certaine précaution que dix heures du matin sonnaient. À mon plus grand regret, je ne me devais pas de traîner au sein de cette literie que j’affectionnais tant. Non, je n’avais guère le temps pour cela.

Grommelant, ronchonnant, les multiples cris des membres de mon groupe déjà éveillés pouvaient se faire entendre au sein de la pièce principale tandis que j’osais déclencher cet unique verrou qui m’offrait ce semblant de vie privée face à eux. C’est donc, sous les multiples salutations et tapes dans le dos que fus véritablement éveillé. Discussions, taquineries en tous genre, tout était réuni pour que cette journée puisse atteindre son paroxysme.


Un café entre les mains, adossé contre le dossier du canapé, mes pieds ayant rejoint la table basse qui se trouvait tout juste là, face à moi. « Bon, les gars, ce n’est pas tout, mais aujourd’hui... Vous m’en voyez désolé, mais c’est ainsi, je dois vous abandonnez, ahah. » Ponctuant ces paroles d’une légère frappe contre l’une de mes cuisses, j’osais avaler ce qu’il persistait au fin fond de ma tasse au café avant de déléguer celle-ci dans l’évier. La vaisselle, pour plus tard.

D’un pas rapide et décidé, j’osais éviter ces multiples regards curieux détournés envers ma personne tandis que je trouvais refuge au sein de mon propre antre. Face à mon armoire, j’avais peu de goût concernant les vêtements et la mode, et pourtant, je tentais d’être présentable aujourd’hui. De multiples vêtements trouvant refuge çà et là autour de ma personne tandis qu’aucun d’eux n’osaient trouver grâce à mes yeux. Le temps, ne m’aidait guère à trouver mon bonheur. Partagé entre la chaleur estivale et la fraîcheur qui pointait son nez depuis quelques jours, j’optais finalement pour quelque chose de simple, mais que j’affectionnais malgré tout.
Un simple coup de peigne, un passage éclair au sein de la salle de bains et voilà que j’avais définitivement fui l’appartement.


⊿⊿⊿


Mains reposées contre le volant de ma propre voiture, une douce mélodie s’emparait de l’habitacle tandis que j’osais entrer l’adresse au sein du GPS prônant sur le tableau de bord afin de ne pas me perdre, après tout, j’aimerais éviter de prendre d’avantage de retard. Ou tout du moins, bien plus que je ne pouvais actuellement en avoir.
Tandis que mon corps se mouvait très légèrement au rythme de cette quelconque mélodie qui me paraissait agréable ; je parcourais la ville de Séoul au travers d’un rythme plutôt simple et, ce n’est qu’après une vingtaine de minutes de route qu’enfin, je pue me garer non loin du lieu de ma destination finale.
Un tournage y avait lieu. Le tournage d’une personne que j’affectionnais particulièrement. Non, ma venue n’était aucunement prévue, mais quiconque digne d’avoir entretenu une relation similaire à la nôtre oserait agir tel que moi en cet instant présent. Après tout, ce n’était pas une première pour la jeune femme, mais je souhaitais malgré tout la félicité. C’est donc, d’un pas décidé que je m’avançais peu à peu du lieu en question. Hésitant et prônant la discrétion, je tâchais de me frayer un chemin sans oser, me faire, remarquer. Sinon, la surprise serait gâchée.

Des cris, des acclamations, son prénom fusaient de part et d’autre tandis que je pouvais apercevoir une scène plutôt hilarante non loin de moi. La jeune femme n’était guère passée inaperçue, quant à elle, et je devais bien avouer que certains de ces fans me semblaient, des plus, étranges. C’est donc, au travers d’une vulgaire euphorie que j’osais m’approcher de la jeune femme en question tout en signifiant ma présence auprès des membres du staff se trouvant non loin de moi.

Un murmure, un geste tendre, j’étais parvenu à glisser mes bras autour de sa taille afin de parvenir à obtenir cet effet de surprise tant espéré. « Mademoiselle, voulez-vous venir dans ma camionnette ? J’ai des bonbons pour vous. »

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Aoû - 21:02
Invité
Invité
break the rules.
hyuna & taecyeon.
(tenue) Si je m’attendais à ce que Taec Yeon vienne jusqu’au plateau de tournage ? Non, pas du tout. Et si cela m’étonnait ? Non plus, pas venant de lui. Il avait toujours le don de préparer des petites surprises qui font plaisir, ce n’était donc pas pour me déplaire. Et j’avais vu juste ; il m’emmenait fêter la fin du tournage du MV. Un peu de détente après ces derniers mois de folie, cela ne me fera pas de mal du tout. « Mais non ta chemise ne fait pas de trop, babo ! Elle est superbe, elle te va bien en plus. » Finis-je pars lui répondre. Sur ces paroles, je me permis de chipoter au col de cette chemise. Pas qu’il n’était pas bien mit, loin de ça. Quant à lui, il se permit de m’ébouriffer les cheveux. Bravo, il avait fait sortir quelque mèches de mes jolie tresses, que les coiffeuses ont quand-même galéré à faire ! Car oui, il fallait que ça soit droit et pas mal symétrique. De plus, elles ont du faire plusieurs retouches durant le tournage. Les pauvres, un travail et des efforts partis en fumée. Pour toute réponse, je lui tirai la langue, comme une fillette de cinq ans que je suis. Il m’avoua ensuite ses quelques achats pour fêter cette fin de tournage épuisant, et autant dire que ces quelques bêtises me plaisaient. « Oh, il pense à tout le monsieur ! » rigolais-je alors. Son regard se dirigea alors vers le plateau de tournage, mais je n’y prêtais pas attention ; pour la simple et bonne raison que le mien aussi. Un danseur vient vers moi me saluer et me félicité. Mais je n’eus le temps de le remercier qu’un bras autour de mes épaules me fit faire demi-tour. Mon regard croisa celui de mon manager, et autant dire qu’il n’avait pas l’air enchanté par l’initiative de Taec Yeon. La situation me fit glousser, ainsi que le regard affolé de mon manager du à l’action de mon cher ami. Je ne le rassurai certainement pas en lui souriant innocemment et en haussant légèrement les épaules. Je me laissai ensuite emportée par le rappeur, ignorant également les plaintes et les jurons de l’homme qui est censé me surveillée. Un large sourire se dessinait sur mes lèvres, appréciant la situation. Ce n’est pas comme si c’était tous les jours que je quittais un plateau sans autorisation !

De son doigts, Taec Yeon me montra sa voiture, de couleur grise, afin que je sache vers où me diriger. Pressant un peu le pas pour semer les membres du staff, fans et autres, j’arrivai assez rapidement au véhicule et monta à l’intérieur. Je repris mon souffle calmement, toujours avec ce sourire collé sur mes petites rouges, pour cause mon maquillage bien entendu. Très vite après être tout deux monter et installer dans la voiture, mon ami démarra pour quitter les lieux. Il me répliqua qu’il me ramènera à l’heure, je lui offris un sourire pour toute réponse. Je savais plus que bien que sur ce point, je pouvais lui faire entièrement confiance. Il rajouta après qu’une telle chose à préparer n’était pas une tâche des plus faciles. Je tiquai sur le mot « surprise » lorsque celui-ci atteint mes oreilles. « Yah, ce n’est pas une surprise ça, c’est un kidnapping ! » dis-je en rigolant. Je pris ensuite mon portable se trouvant dans mon sac que j’avais chopé de justesse avant notre départ. Mon écran afficha déjà quelque message de la part de mon manager. Je ne pris pas la peine de les ouvrir, sachant pertinemment ce qu’il m’aura envoyé. Je préférai verrouiller le petit engin et le ranger dans mon sac, et de reporter mon attention sur mon chauffeur personnel. « Alors, c’est quoi la suite programme ? »


je suis un boulet. réponse perdue. ;w;
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Aoû - 21:35
Invité
Invité
break the rules.
hyuna & taecyeon.
(outfit) + Un sursaut, une douce attention, ajoutant à cela un geste tendre et ce large sourire que j’affectionnais tant. Que demander de mieux en cette simple journée ? Rien, je suppose. C’est donc, au travers d’un visage illuminé d’un large sourire que j’osais hausser ‘naïvement’ les épaules suite à cette quelconque question que tu t’étais permis de poser. Étais-je donc si prévisible que cela ? Tu venais tout juste de découvrir mes attentions en moins de temps qu’il n’en faudrait pour parvenir à claquer des doigts. Ironie du sort, ou simple connaissance de ma personne bien trop importante, je ne pouvais guère nier le fait que tu puisses avoir raison, après tout. « Bingo. Je me suis fait avoir. C’est les vêtements ça, la chemise ça fait peut-être trop, enfin. » ; me contentais-je de répliquer. Il fallait bien reporter la faute sur quelque chose. Ma chemise, en l’occurrence. Après tout, tout homme possède une certaine fierté surdimensionnée et, je n’en étais aucunement l’exception. C’est donc, au travers d’un geste tendre et amical que je parvenais à glisser l’une de mes mains sur le haut de ton crâne afin d’ébouriffer vulgairement ta chevelure qui semblait si parfaitement présentable. Taquinerie oblige. Et puis, je doutais du fait que tu ne puisses guère y être habituée, après tout.
« Je suis donc venu avec l’idée de te kidnapper afin de fuir cet endroit, ni-vu, ni-connu. J’ai même acheté un gâteau, de la bière et des conneries en tous genre. Alors. » Naïvement, j’osais observer ce qu’il se trimait autour de nous avant que je ne puisse me permettre d’obtenir l’attention de l’homme qui semblait avoir l’autorité sur chacune des personnes présentes en ces lieux. D’une simple inclination de tête, je me contentais de saluer celui-ci avec une certaine amabilité avant que je ne puisse me permettre de poursuivre à son égard : « Si vous voulez bien m’excuser, j’emporte votre star du moment pour quelques heures. »

Sans rien attendre de plus, j’osais faire la sourde oreille tandis que l’homme s’égosillait afin de signifier son mécontentement quant à mes actes, mais il était bel et bien trop tard pour lui. J’étais parti tout en t’emportant à mes côtés sans que tu ne puisses omettre la moindre objection quant à mon désir de t’emporter loin de ce lieu.

« Tu me remercieras plus tard, ahah. » ; osais-je finalement ajouter tandis que nous venions de prendre la poudre d’escampette loin des cris et des appellations à ton égard. Que ce soit, par les multiples fans se trouvant non loin de là, mais aussi les membres du staff ayant osé suivre notre route. Nous ne devions en aucun perdre de temps avant que ceux-ci n’osent nous rattraper. Après tout, cette surprise avait des faux airs de fuite hollywoodienne lorsque les protagonistes principaux allaient à l’encontre des idées principales.

Il est inévitable que je puisse cacher ce léger engouement s’emparant peu à peu de ma personne, clés de voiture en mains, j’agitais rapidement celles-ci hors de l’une des poches du pantalon que je portais tout en t’indiquant à l’aide mon index au sein de laquelle nous devions nous réfugier. « La grise, là. Là ! »

D’un geste vague, j’en venais à agripper délicatement l’un de tes bras afin de parvenir à maintenir ce rythme effréné. Te pousser à entrer au sein de l’habitacle légèrement étouffant, de par la chaleur ambiante à l’extérieur, je me contentais de prendre place à tes côtés. « Promis chérie, je te ramènerais à l’heure. » ; ces propos annoncés, je me contentais de saluer les quelconques personnes faisant irruption au sein de mon champ de vision, d’un simple geste de la main, nous quittions ces lieux afin de nous éloigner du quartier principal. « Ce n'est vraiment pas de tout repos d’organiser une ‘surprise’, hein. »

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Aoû - 19:26
Invité
Invité
break the rules.
hyuna & taecyeon.
(tenue) Si je m’attendais à ce que Taec Yeon vienne jusqu’au plateau de tournage ? Non, pas du tout. Et si cela m’étonnait ? Non plus, pas venant de lui. Il avait toujours le don de préparer des petites surprises qui font plaisir, ce n’était donc pas pour me déplaire. Et j’avais vu juste ; il m’emmenait fêter la fin du tournage du MV. Un peu de détente après ces derniers mois de folie, cela ne me fera pas de mal du tout. « Mais non ta chemise ne fait pas de trop, babo ! Elle est superbe, elle te va bien en plus. » Finis-je pars lui répondre. Sur ces paroles, je me permis de chipoter au col de cette chemise. Pas qu’il n’était pas bien mit, loin de ça. Quant à lui, il se permit de m’ébouriffer les cheveux. Bravo, il avait fait sortir quelque mèches de mes jolie tresses, que les coiffeuses ont quand-même galéré à faire ! Car oui, il fallait que ça soit droit et pas mal symétrique. De plus, elles ont du faire plusieurs retouches durant le tournage. Les pauvres, un travail et des efforts partis en fumée. Pour toute réponse, je lui tirai la langue, comme une fillette de cinq ans que je suis. Il m’avoua ensuite ses quelques achats pour fêter cette fin de tournage épuisant, et autant dire que ces quelques bêtises me plaisaient. « Oh, il pense à tout le monsieur ! » rigolais-je alors. Son regard se dirigea alors vers le plateau de tournage, mais je n’y prêtais pas attention ; pour la simple et bonne raison que le mien aussi. Un danseur vient vers moi me saluer et me félicité. Mais je n’eus le temps de le remercier qu’un bras autour de mes épaules me fit faire demi-tour. Mon regard croisa celui de mon manager, et autant dire qu’il n’avait pas l’air enchanté par l’initiative de Taec Yeon. La situation me fit glousser, ainsi que le regard affolé de mon manager du à l’action de mon cher ami. Je ne le rassurai certainement pas en lui souriant innocemment et en haussant légèrement les épaules. Je me laissai ensuite emportée par le rappeur, ignorant également les plaintes et les jurons de l’homme qui est censé me surveillée. Un large sourire se dessinait sur mes lèvres, appréciant la situation. Ce n’est pas comme si c’était tous les jours que je quittais un plateau sans autorisation !

De son doigts, Taec Yeon me montra sa voiture, de couleur grise, afin que je sache vers où me diriger. Pressant un peu le pas pour semer les membres du staff, fans et autres, j’arrivai assez rapidement au véhicule et monta à l’intérieur. Je repris mon souffle calmement, toujours avec ce sourire collé sur mes petites rouges, pour cause mon maquillage bien entendu. Très vite après être tout deux monter et installer dans la voiture, mon ami démarra pour quitter les lieux. Il me répliqua qu’il me ramènera à l’heure, je lui offris un sourire pour toute réponse. Je savais plus que bien que sur ce point, je pouvais lui faire entièrement confiance. Il rajouta après qu’une telle chose à préparer n’était pas une tâche des plus faciles. Je tiquai sur le mot « surprise » lorsque celui-ci atteint mes oreilles. « Yah, ce n’est pas une surprise ça, c’est un kidnapping ! » dis-je en rigolant. Je pris ensuite mon portable se trouvant dans mon sac que j’avais chopé de justesse avant notre départ. Mon écran afficha déjà quelque message de la part de mon manager. Je ne pris pas la peine de les ouvrir, sachant pertinemment ce qu’il m’aura envoyé. Je préférai verrouiller le petit engin et le ranger dans mon sac, et de reporter mon attention sur mon chauffeur personnel. « Alors, c’est quoi la suite programme ? »

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Aoû - 22:07
Invité
Invité
break the rules.
hyuna & taecyeon.
(outfit) + Un fin sourire planté contre mes lippes, un air heureux collé à mon expression faciale, un rien de cette jeune femme, pouvait m’offrir ce sentiment de plénitude totale. Que ce soit simplement au travers d’une discussion quelconque, des taquineries, des éclats de rire et bien plus encore, ce simple et unique sourire sincère ne me quittais. Alors qu’importe. Kidnapping, ou surprise, cela en revenait au même d’après moi, j’avais uniquement pris soin de t’emporter hors de ce lieu au sein duquel tu te trouvais afin de te joindre à moi lors d’une petite escapade. Rien de plus, rien de moins. C’est donc, ‘naïvement’ que j’osais hausser les épaules suite à ta question. Tu en savais déjà bien trop sur mes intentions pour que je daigne, à nouveau, divulguer quoi que ce soit sur celles-ci. Je tenterais, avec tant bien que mal, de garder le secret quant à ce simple sujet de la ‘surprise’.
Prenant alors, soin d’augmenter le son de la radio, c’est au travers de multiples tubes en vogues que nous prolongions notre route. Que ce soit de la musique douce, à la plus récente, tout y passant, dont ce titre que j’affectionnais particulièrement : « You Think » ; produit alors, par ce groupe féminin que j’affectionnais tant, je ne pouvais aucunement manquer de reporter mon attention envers ma compagne de l’instant présent. Il est inévitable, qu’après une certaine réflexion, j’osais croire que mes goûts en matière de femmes semblaient avoir mûris. Je ne niais aucunement le fait d’avoir, auparavant, éprouvé de multiples sentiments à ton égard. Ceci était un passé enfoui dont nous seuls étions maître de ce secret, et pourtant, me voilà épris d’une jeune femme qui semblait fort différente face à toi. En tout points. Aussi bien physiquement, que mentalement, d’après mes connaissances.
C’est donc, tout naturellement que j’osais prendre à nouveau la parole. Un sujet qui osait piquer ma curiosité depuis plusieurs jours, mais aussi, un moyen utile afin de changer de sujet rapidement. Et ainsi, apporter ton attention vers tout autre questionnement concernant notre véritable lieu de destination. « Au fait, chérie. Tu ne connaîtrais pas le nom des autres groupes féminins qui auraient osé franchir les portes de la résidence ? Je suis plutôt curieux sur ce sujet-là, et les gars aussi. Ah, d’ailleurs, ils ont plutôt hâte de découvrir le clip vidéo que tu vas oser sortir, hein. » ; au travers d’un simple ricanement, j’osais déjà les imaginer simplement obnubiler face à celui-ci tandis que chacun d’eux oserait se battre quant à la simple idée de qui, pourrait bien, ‘t’obtenir’. Amusant, d’un point de vu extérieur.

« Tu devrais passer, avec les filles, un jour. Je suis sûr qu’on ne s’ennuiera pas, ahah. »
Chose dite, chose espérée. Il est vrai qu’au sein d’un appartement emplis d’homme, il n’y avait guère le temps de trouver un instant où s’ennuyer. Mais, la moindre compagnie semblait être tout aussi agréable. Et surtout, la compagnie féminine, à l’évidence.

Réflexion faite, j’osais finalement reporter mon attention envers la route tout en prenant soin de respecter le code de la route tout en optant pour quelques petites accélérations sans trop pousser, malgré tout. J’avais plutôt hâte de rejoindre ce coin ‘tranquille’ tant apprécié par un bon nombre d’entre nous. Il est bien loin le temps où il nous était permis de nous balader sans réfléchir au moindre regard d’autrui, aux moindres photographes, etc. Et pourtant, aujourd’hui, j’avais dans l’optique de faire abstraction de tout cela.

Un bon nombre de personnes connues osaient s’aventurer en ces lieux paisibles. Un parc entouré de la nature même, à l’abri des regards indiscrets, le tout, non loin d’une ville à l’effet effervescent. C’était le meilleur moyen, pour nous, de parvenir à fêter cela comme il se doit. D’après moi. C’est donc, après plusieurs minutes de route que celle-ci prit fin. « Aller, oust, sale gosse, nous sommes arrivés. Et ne rechigne pas, j’ai opté pour la simplicité, pour une fois ! »

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Aoû - 3:01
Invité
Invité
break the rules.
hyuna & taecyeon.
(tenue) Cela faisait longtemps que je n’avais plus passé un moment comme celui-ci avec Taec Yeon. Il y a quelques années, certains événements et certaines circonstances ont fait que l’on a préféré s’éloigner l’un de l’autre, afin d’éviter d’attiser  la curiosité, la colère de fans. Nous nous sommes fréquenter quelques mois durant, mais faut de non discrétion, nous avons dû en rester là, où alors papa JYP et papa Cube n’allaient pas être content si des photos de nos rendez-vous circulent sur la toile. Pour je ne sais quelle raison, nous avons réussi à garder un contact normal, celui de deux amis, rien de gênant, comme en ce moment même. On s’est toujours bien entendu. Et c’est tant mieux, car Taec Yeon est quelqu’un j’apprécie vraiment, je pense que je n’arriverai pas à me faire à l’idée si je le perdais un jour. C’est pour cette raison que je ne préfère même pas y penser. Profiter de l’instant présent était ma règle d’or. L’instant présent en l’occurrence, c’était ce vilain chauffeur qui ne voulait pas me dire où est-ce qu’un allait. Il a de la chance que je lui fasse entièrement confiance à ce sujet-là. Ce n’est pas comme si s’était un inconnu qui conduisait le véhicule. Le conducteur présent, je le connaissais plus que mieux. Sa main se dirigea vers le bouton volume de sa voiture. M’intéressant fortement à tout ce qui est comeback, je chantonnai, fredonna plus des trois quart des chansons qui passaient à la radio. Les chansons que je connaissais le mieux, je les chantais bien haut, afin de mettre de « l’ambiance » dans la voiture. « Des groupes de filles qui sont rentré ? Il me semble que les Girl’s Day et les SISTAR sont arrivé il n’y a pas si longtemps que ça. » Je pris une courte pause afin de réfléchir encore. « Au niveau mec, je sais aussi que les EXO sont venus il y a quelque jour ! » finis-je par dire avec un léger sourire, sachant très bien que ce qui intéressait les membres de son groupe, c’était les filles. « Oh, et les petites Red Velvet aussi ! » m’exclamais-je alors, après l’illumination. Pas mal de groupe était déjà dans la résidence, et pas pour me déplaire. Je n’avais que de très rares occasion de rencontrer d’autre célébrités, mise à part dans les coulisses ou dans les émissions. Et encore, je n’ai fait qu’Invincible Youth et Star King. Mais ont pouvais compter les special stage que j’ai faite avec d’autre artiste. Mais se rencontrer dans une grande résidence, cela change totalement, on se lie plus facilement, et plus solidement je pense. Taec Yeon me fit sortir de mes rêveries, en me disant que ce serait bien d’une fois faire venir les filles. J’acquiesçai donc, trouvant également que c’était une bonne idée. L’ambiance était toujours très bien chez eux. C’était l’un des groupes masculins que j’appréciais le plus, avec les BEAST bien entendu. « Je les ferais venir  alors, ce n’est pas une mauvaise idée ! »

Le véhicule s’arrêta ensuite. Curieuse je regardai par les différentes fenêtres pour voir où est-ce qu’il m’avait emmené. Je fis ensuite une moue boudeuse lorsque mon ami me traita de sale gosse. Je lui tirai la langue lorsqu’il eut le dos tourné comme vengeance. Puéril, me diriez-vous ? J’en suis consciente, mais c’est ma façon d’être. Je sorti ensuite de la voiture comme il me l’avait si gentiment demandé, ce gentleman. Je refermai la portière derrière moi, puis d’un pas décidé, me dirigea de son côté de la voiture grise et vins me pendre à son bras (pas trop non plus, je ne voudrais pas lui arracher) comme, encore et toujours, une enfant. « Cette fois tu veux bien me dire ce que tu as préparé ? » Blâmez ma curiosité, il fallait toujours que sache à l’avance, ce qui a parfois le don d’agacer certaines personnes qui voulaient aussi me faire des surprises. Et donc cette fois-ci, je fit attention de ne pas trop insister, de peur d’irriter mon ami.

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Aoû - 15:22
Invité
Invité
break the rules.
hyuna & taecyeon.
(outfit) + Curiosité, quand tu nous tiens alors. Sans crier gare, ma compagne de l’instant n’eut pas long à attendre pour, de nouveau, se jeter sur ma personne afin de parvenir à obtenir une quelconque réponse concernant cette terrible question qui paraissait plutôt tortueuse : « Qu’ai-je donc bien préparé ? » Amusé, je ne manquais pas de continuer ce petit jeu auquel je m’adonnais depuis déjà, plusieurs longues minutes. Feindre l’ignorance, la naïveté et le silence. Haussant les épaules, ignorant alors, tout cela, je me contentais de traîner cette jeune femme éprise de l’un de mes bras afin de rejoindre le coffre. Où, résidais les multiples préparations culinaires et délectables que j’avais pris soin d’emporter au sein d’une glacière. Bien heureusement pour moi, j’avais une certaine force et je parvenais, non sans mal, à m’occuper de chacune de ces choses une à une. Voiture fermée, te portant à bout de bras, glacière prise, ce n’est que lorsque nous débutions notre route jusqu’à ce parc que j’osais, enfin, prendre la parole. « Tu es bien trop curieuse, chérie. Il va falloir remédier à cela, hein. »

Taquinerie fait, j’aurais souhaité à ajouter à cela un geste tendre amical, mais les mains éprises de la sorte ne me laissaient que très peu de liberté quant à ce simple souhait. C’est donc, d’un pas plutôt rapide que j’osais t’inciter à me suivre. Regard porté envers les environs, comme les membres du groupe avaient osé le signifier, il n’y avait que très peu de monde. Pour ne pas dire qu’il n’y avait personne. Ainsi, tranquillité et liberté serait de mise. « Je peux juste te dire que nous allons dans un endroit où tu pourras bien agir comme tu le souhaites. Suffisant ? » ; un large sourire accompagnait alors, ces propos, tandis que nous parvenions à faire notre entrée au sein de ce parc.

Une aura bien plus qu’agréable résidait en ce lieu et je ne pouvais nier que cette douce brise m’offrait, avec cela, un contentement sans fin.

Quelques minutes, avaient alors, suffis pour que nous puissions rejoindre l’endroit espéré. Un simple coin reclus, non loin de là, caché au travers de multiples arbres et buissons ; ajoutant à cela, la présence d’une petite rivière. Une image idyllique s’offrait à nous tandis que j’osais reposer ce qui semblait être plutôt lourd. « Ce n’est pas le meilleur endroit qui puisse exister, certes, mais j’ai préféré la tranquillité à la folie de la ville pour aujourd’hui. J’espère que cela plaira à Mademoiselle, hein. »
D’un geste simple, mes lèvres osèrent trouver refuge contre ton front avant que je ne puisse me permettre de murmurer, à nouveau ces quelconques paroles : « Et félicitations, surtout. »

Suite à cela, je me contentais de m’éloigner afin d’installer le tout d’une manière convenable. Que ce soit de la nappe à glisser contre le sol, la nourriture à extirper et les bières à cacher d’un gobelet, tout me semblait parfait. Ou tout de moins, de mon avis. « Alors, satisfaite ? Je garde tout de même le meilleur pour la fin. »


electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Mar 25 Aoû - 17:42
Invité
Invité
break the rules.
hyuna & taecyeon.
(tenue) De nature vraiment trop curieuse, un tas de questions et de supposition trottait dans ma petite cervelle. Sur tout le long du chemin, malgré que je me suis faite emporté par la musique résonnant dans le véhicule, j’essayais de deviner où est-ce que mon ami m’emmenait, qu’est-ce qu’on allait bien pouvoir faire, et d’autre tas de question. Mais malgré tout, je savais que je pouvais faire confiance à mon ami, et quoi qu’il ait décidé, quoi qu’on fasse, on passera un très bon moment, j’en étais sûr et certaine.

Taec Yeon ne m’avais pas dit non clairement, mais m’avais bien fait comprendre qu’il ne me gâchera pas la surprise, même si je faisais le plus beau de mes aegyo. Il reprocha alors que j’étais trop curieuse, réplique à laquelle je gonflai légèrement les joues, sachant pertinemment qu’il avait raison. Ayant peur d’irrité mon kidnappeur, je n’insistai pas plus. De toute façon, j’allais bientôt découvrir tout ce qui avait été préparé. Après qu’il ait été cherché la glacière dans le coffre de sa voiture, il me fit comprendre de le suivre rien qu’avec le regard. D’un pas assez rapide, c’est ce que je fis. Il m’avait aussi précisé que j’allais pouvoir agir comme je le souhaitais. Ce qui me fit plaisir en même temps que de me soulager ! Pouvoir sortir, être sur un lieu public, sans qu’il y ait ces appareils photo, ces caméras braquées sur ma personne. J’aimais beaucoup ce que je faisais en temps qu’idole, mais les paparazzis, c’était vraiment le seul inconvénient. Heureusement, j’avais encore un semblant de vie privée, à la résidence et dans les locaux de la Cube Ent. Je regardai alors autour de moi, et je fus ravie. C’était un beau parc, rempli de verdure et presque personne. Il avait donc raison, j’allais pouvoir agir comme bon me semble ! Et cela faisait une éternité que ça  ne m’était plus arrivé.

Le lieu précis où nous nous installions était encore plus magnifique que le reste du parc. Des arbres, quelques petits buissons pour nous abriter des regards trop curieux, ainsi qu’une rivière non loin. A cette vue, je ne pus m’empêcher de sourire, tellement la beauté de cet endroit était grande. « Je trouve que c’est magnifique, personnellement ! T’as choisi un super endroit, oppa ! » Dis-je sans avoir perdu mon sourire. Tel un gentleman, Taec s’occupa d’installer tout, de la nappe au sol jusqu’à la nourriture et les boissons éparpiller sur celle-ci. Une fois finis, je me permis de m’installer sur le bout de tissu. Doté de mon éternel sourire, je me tournai vers mon vis-à-vis. « Très satisfaite ! Je trouve ça adorable ce que tu as fait pour moi ! Passons du bon temps, maintenant ! » M’exclamais- d’un ton enjoué. « Héhé, j’ai hâte de voir ce que tu me réserve, alors ! »

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Aoû - 0:15
Invité
Invité
break the rules.
hyuna & taecyeon.
(outfit) + Une légère brise, une scène des plus agréable à observer, une tranquillité sans nom, et enfin, ton contentement. Je ne pouvais rien obtenir de plus, ou tout du moins, c’est ce dont je me persuadais. Après tout, comment nier le fait qu’être en si belle compagnie au travers d’une simple après-midi, - ajoutant à cela, une légère dose d’alcool et de nourriture et de nourriture que j’affectionnais tant – puisse être véritablement désagréable ? Impossible. Impensable. Et bien vite, l’instant présent rattrapa mon attention de par tes propos. ‘Oppa’ ; depuis quand je n’avais pas entendu ce simple surnom affectif ? À l’évidence, ceci me fit sourire inconsciemment et je ne manquais pas de le faire savoir auprès de ta personne lorsque je me permis, à nouveau, d’ébouriffer tes cheveux si bien nattés au travers d’une coiffure des plus esthétiques qu’il soit.
« Je suis content que cette simple idée puisse te plaire, c’est le principale. Et puis, prends ça pour un repos bien mérité après tout ce travail fournis, hein. » ; tapotant délicatement ton dos, j’osais finalement attraper des canettes qui résidaient encore au frais, au sein de la glacière. D’un simple coup de main, j’ouvrais celles-ci avant que l’une d’elles ne puisse trouver refuge au creux de l’une de tes mains. « Je le redis encore une fois, de manière plus officielle et intime : je suis vraiment fier de ce nouveau début, tu le mérites, sale gosse. Pour le reste, c’est juste une petite chose, mais rien de bien important voyons. » ; me contentais-je d’annoncer tout en jetant un regard perplexe envers la glacière tout en espérant que cette surprise ne soit pas gâchée suite à mes multiples voyage en voiture mouvementés. Bien heureusement pour moi, le gâteau ne semblait avoir subi aucun dégât.

« Alors. » ; me permettais-je d’ajouter dans un premier temps avant que je ne puisse engloutir de multiples gorgées de ce liquide pétillant, jaunâtre et légèrement alcoolisé. « Je suis sûr que j’ai manqué pleins de choses depuis ces derniers mois et je suis bien curieux de connaître ce qu’il s’est passé dans ta petite vie très chère. Je suis un ami plutôt curieux, tu le sais bien voyons. Je ne serais que satisfait lorsque j’aurais entendu quelque chose d’intéressant. Sinon, tu finiras dans la rivière, là. » Menace lancée, je me contentais d’afficher un large sourire qui voulait s’en dire que j’étais plutôt sérieux concernant ces multiples propos lancés de manière aléatoire.

Après tout, pourquoi ne pas insister sur ce fait afin d’obtenir quelque chose d’intéressant à entendre ?

C’est donc, avec un air amusé scotché sur le visage que j’osais déposer ma canette contre le sol avant que je ne puisse me permettre de m’allonger. Bras croisés contre l’arrière de mon crâne, je me contentais d’observer ce ciel bleu à en crever qui se dévoilait face à moi, le tout, surplomber de quelconques taches d’une couleur blanchâtre formant des formes aléatoires. Cette simple vision pourrait apaiser quiconque oserait porter un regard envers cela.


electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V.I.U.  :: 
Happy ending
 :: RP
-