AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

lucky. or not. (chanbaek)

 :: 
Séoul City
 :: ✖ Quartiers Est :: Dragon Hill Spa Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 18 Oct - 17:14
Invité
Invité

lucky. or not.

tenue ✗ Il faisait froid ces temps-ci, et la buée qui sortait de ma bouche en était la preuve. Le moment était venu de chercher dans les armoires les vêtements d'hiver afin de ne pas tomber malade. Pour une idole, attraper un virus ne fait pas partie du contrat et à la limite de l'interdit, alors je faisais très attention à ma santé. Mangeant beaucoup et me couvrant jusqu'au nez, je ne risquais pas de ressentir mes défenses immunitaires faiblir. Il était tard, en plein milieu de la nuit, comme d'habitude, je ne parvenais pas à dormir. C'était devenu une habitude depuis plusieurs semaines, depuis que j'avais découvert la nature de ses sentiments pour mon meilleur ami. Je me demandais même si je n'étais pas inconsciemment en train de le trahir en l'aimant de façon aussi impure. Malheureusement, je ne pouvais ni lutter, ni oublier. Cela faisait partie intégrante de moi, c'était trop tard, et depuis que je m'en étais rendu compte, mes sentiments ne cessaient de s'intensifier.

Je pris une grande inspiration, arrêté là, sur un trottoir, à regarder le ciel alors que les rues étaient calmes. Qui se baladerait à deux heures du matin, dans le froid, juste pour le plaisir ? Je n'y étais pas vraiment pour me promener joyeusement, mais plutôt pour prendre l'air et respirer autre chose que l'odeur de Baekhyun. Je repris ma marche, tout en regardant droit devant moi, histoire de ne pas trébucher, ce serait vraiment bête. Puis mon regard se porta sur le sauna et l'idée de me relaxer au chaud, dans un endroit où je pourrais y passer la nuit, me donna des frissons. Le froid était mordant, et piquait mes joues, malgré que je sois bien emmitouflé dans mon écharpe. Je traversai prudemment, prenant le temps de regarder de chaque côté de la rue, mais comme attendu, aucun véhicule à l'horizon, à part peut-être un camion, mais il était encore loin. Je trottinai jusqu'à l'entrée, et saluai la dame à l'accueil. Elle m'adressa de grands sourires en me complimentant sur ma beauté. Je lui rendis évidemment sa gentillesse, et bien que je ne sois pas étonné qu'on me trouve beau, j'en étais toujours un peu gêné. Je ressentais encore le froid dans mes membres, alors que je n'étais pas sorti de l'appartement des EXO depuis très longtemps. Je déroulai mon écharpe de mon cou, parce que la chaleur du lieu me faisait du bien, mais rapidement, dans le carreau qui entourait le bureau de la dame du sauna, j'aperçus un visage familier entrer à son tour. Mon cœur commença une course folle dans ma poitrine, parce que ce foutu organe ne m'écoutait jamais. Lorsque mon meilleur ami était dans les parages, je me savais fini. Je pivotai donc pour lui faire face, tout en fronçant les sourcils, étonné de le voir là, lui aussi.

« Baekhyun ? »

O'Daim

Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Oct - 18:22
avatar
A Séoul depuis le : 16/10/2015
Messages échangés : 162
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur http://minah-cebie.skyrock.com/



Lucky or not ?

BaekHyun & ChanYeol

TenueJ'en avais marre, marre de tout. Marre du groupe, marre de mes sentiments, marre d'être célèbre, marre de ne pas avoir de vie privée et surtout marre de ne pas pouvoir vivre ma vie comme je le sentais. Okay, je n'en avais pas tout le temps marre. Mais là, c'était le cas. Ce soir, j'en avais ras-le-bol de tout ça. Comment j'en étais encore arrivé à penser cela ? À cause de ma putain de jalousie et de ces deux idiots qui passaient tout leur temps ensemble. Et moi, je compte pour du beurre ou quoi. Quel idiot ce Park ChanYeol ! Il ne remarque même pas qu'il me fait du mal et surtout que je suis dingue de lui. Babo ! Faut vraiment être aveugle pour pas le voir ! Quoi que... Même les autres n'ont pas l'air de l'avoir remarqué. Quel galère ! Je me sens si seul en ce moment et je n'ai personne à qui confier ce que je ressens. Enfin voilà... Pourquoi à une heure si tardive de la nuit, je me balade dans les rues. Je m'étais habillé chaudement tout en noir avec une grosse doudoune grise et un masque pour pouvoir me balader le plus tranquillement possible. Je ne voulais pas être enquiquiner par les fans alors que je n'étais absolument pas d'humeur à ça.
Ça faisait près d'une heure que j'avais quitté l'appartement que je partageais avec le reste du groupe pour cette balade censée me calmer et me faire changer d'aire. Mais je n'étais toujours pas calme et détendue. Ma situation me taper vraiment sur le système. C'est alors qu'un flash me traversa, quel meilleur endroit pour se détendre qu'un spa ? Je me dirigeais donc vers le spa devant lequel j'étais passé un peu plus tôt pendant mon petit tour. Au passage, je m'achetais un chocolat chaud pour me réchauffer sur le trajet. Quand j'arrivais au spa, j'avais terminé ma boisson et je jetais le gobelet dans une poubelle non loin de l'entrée. Je soufflais un bon coup avant d'entrée dans le bâtiment me dirigeant directement vers le comptoir où se trouvait la dame de l'accueil. Un client s'y trouvait déjà de dos et à sa silhouette, j'aurais jurée que c'était l'idiot dont j'étais amoureux. Quand il se retourna, je n'eus plus aucun doute. J'étais sûrement le mec le plus malchanceux du monde en cet instant. J'avais quitté l'appartement pour penser à autre chose et voilà... Voilà... Que je tombais nez à nez devant la personne que j'avais évitée. Je n'osais plus bougé alors que je le voyais froncer les sourcils. Mais qu'est-ce qu'il faisait là ? Pourquoi était-il au spa ? Et pourquoi justement ce spa ? Mon dieu, sauvez-moi ! Que faire maintenant ? Que dire ? Et pourquoi, je ne pouvais pas m'empêcher de le trouver si beau même quand je suis en colère contre lui. Foutu amour ! Alors que je tergiversais encore une fois avec moi-même, je fus coupé dans mes pensées par la voix de ChanYeol qui prononçait mon prénom sur un ton interrogateur. Que faire ? Que répondre ? J'étais encore sous l'effet du choc quand je lâchais tout naturellement un simple :


Quoi ?

Mon ton était un peu froid, mais bon, j'étais encore sous le coup de toutes les émotions qui me traversaient et je ne me contrôlais pas vraiment.

CODAGE DE © MRS HYDE
Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Nov - 22:06
Invité
Invité

lucky. or not.

tenue ✗ Je commençais à peine à réchauffer mes membres, qu'il a fallut que je sois confronté à sa beauté frappante. Ses yeux de chiot, bien que tombants, étaient envoûtants. Bien plus lorsqu'ils étaient maquillés, mais notre staff savait très bien comment nous mettre en valeur, il n'y avait aucun doute là-dessus. Cependant, je n'avais pas résisté à l'envie de le regarder un peu trop longtemps lorsque ses paupières étaient ainsi vêtues. Le pire, c'était certainement lorsqu'il jouait de ses charmes sur scène, alors là … Mon cœur cessait de battre, pour reprendre bien plus rapidement, me provoquant parfois des montées de chaleur. Sans arrières pensées, évidemment. Il me mettait simplement dans tous mes états, et j'avais parfois du mal à me retenir de l'observer. Tout portait à croire qu'il voulait me torturer depuis plusieurs semaines. Il se faisait plus présent à mes côtés, cherchant de l'affection, des câlins, et du réconfort, mais je n'étais plus capable de lui donner tout ceci sans penser à mes sentiments. Je préférais m'éloigner de lui que de penser à l'amour que je lui portais, différent du sien. Lui me voyait comme un frère, un meilleur ami, un confident, alors que moi … J'espérai de grandes choses, une romance que je ne pourrai jamais avoir. J'étais en réalité bien pitoyable.

Je n'avais pas vraiment le cœur à sortir. Avant j'aurai certainement marché en écoutant la musique afin de me détendre mais plus rien ne fonctionnait sur mon mental et moi. Je me contentai d'écouter les bruits de circulation et de regarder les gens passer, sans pour autant attirer l'attention sur moi. Je ne voudrai pas non plus avoir une horde de fans enragée après mes fesses. Voilà donc pourquoi j'étais entré dans ce sauna. L'idée de pouvoir oublier et me relaxer loin des onze garçons du groupe me réjouissait d'avance. Mais en enlevant l'écharpe qui enroulait dix fois mon cou, j'aperçus sa silhouette. J'avais l'impression de voir un mirage, d'avoir des hallucinations. Je me disais que la folie m'avait enfin gagné après toutes ces heures de sommeil loupées, mais il était bien là. Je ne rêvais pas. Sans le faire exprès, je me permets de le fixer encore, et toujours. Ma voix prononça son prénom de manière interrogative, sans que je ne m'en rende compte. J'avais l'impression de le trahir pour la énième fois, et mon cœur se serrait. J'esquivai son regard lorsque sa voix se fit froide et dure. Je me brisai en quelques morceaux, et, le regard toujours dirigé vers le sol, je pénétrait dans les vestiaires, afin d'enfiler la tenue ridicule mais à l'aise du lieu. Je pris une clé pour un casier, et retirai mon manteau. Je l'enlevai lentement, mon esprit étant ailleurs. Je venais d'éviter Baekhyun, et je ne comptais plus le nombre de fois où je l'avais déjà fait. Je m'en voulais, mais je refusais de le blesser d'une quelconque façon. M'éloigner semblait être le seul moyen. Du moins … C'est ce que je croyais.

O'Daim

Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Nov - 15:57
avatar
A Séoul depuis le : 16/10/2015
Messages échangés : 162
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur http://minah-cebie.skyrock.com/



Lucky or not ?

BaekHyun & ChanYeol

TenueJe n'avais jamais pensé que la vie pourrait être si dur et si injuste. Et pourtant, je m'en rendais compte un peu plus chaque jour depuis quelques temps. J'avais perdu ma joie de vivre et je ressentais de plus en plus le besoin d'être seul. Comme je faisais toujours la tête, les autres n'arrêtent pas de me demander ce qu'il m'arrive et j'en ai marre de jouer la comédie en leur disant que « je vais très bien ». Alors que moi-même, je n'y croyais plus. La distance que ChanYeol s'évertuait à mettre entre nous me faisait souffrir un peu plus chaque jour. J'étais en manque de lui comme un drogué en manque de sa drogue. Je n'avais même plus le droit à un câlin même quand je venais lui en faire, il n'y répondait. Il se disait être mon meilleur ami et pourtant c'est lui la cause de tout mon mal. C'est pour ça qu'encore une fois, je me baladais dans les rues de la ville très tard dans la nuit. J'avais beau avoir froid, je ne voulais pas rentrer à l'appartement où je risquerais de tomber face à lui. Je n'étais pas encore près à rentrer et...
Et c'est à cause de ces pensées que je me suis retrouvé devant un spa... J'avais besoin de me réchauffer et de me détendre, et c'est la meilleure idée que j'ai eu. J'étais donc rentrer dans ce lieu où la chaleur était telle que j'avais du retirer mon manteau et mon masque. Ce n'est qu'après que je me rendis compte que le client devant moi à l'accueil n'était autre que cet homme que j'aimais tant et qui me faisait souffrir. Celui que je ne voulais pas voir cette nuit et qui était la raison de ma venue ici. Quand il prononça mon prénom, ce fût comme un coup de poignard qu'on me planté en plein cœur. Mais je ne devais pas lui monter, il ne devait rien voir. Pourtant il mériterait de savoir à quel point son attitude me faisait souffrir. Je gardais un visage neutre enfin autant que je le pouvais avant de lui répondre sur un ton froid un simple « quoi ? ». Il ne prit pas la peine de me répondre et partit directement vers les vestiaires. Une fois de plus, j'avais l'impression de n'être plus rien pour lui. Mon cœur en prenait encore un coup alors que je m'approchais de l'accueil comme un mort-vivant. Je discutais un court moment avec la dame de l'accueil juste pour échanger des civilités et des banalités.
Je pris ensuite la même direction que ChanYeol quelques secondes auparavant, soit celle des vestiaires. J'entrais dans la pièce et vit ChanYeol entrain de retirais son manteau. Bon... Courage Baekkie ! Tu peux le faire. Je refermais la porte derrière moi, pris une clé du casier et me rendais dans une autre rangé de casier que celle où était ChanYeol. C'était déjà dur d'être dans la même pièce que lui alors juste à côté, je ne sais pas si je pourrais tenir. J'ouvrais mon casier et y rangeais mon manteau et mon masque que j'avais tous deux retirés plus tôt. D'un seul coup, mes mouvements se stoppèrent alors... Alors que je réalisais que je ne comptais plus pour celui qui était tout pour moi. Je me mordillais la lèvre inférieure. ChanYeol était à deux pas de moi et pourtant, je ne l'avais jamais sentis aussi loin. Sans le contrôler, je reniflais alors qu'une larme coulait le long de ma joue. Maudit Park ChanYeol!

CODAGE DE © MRS HYDE
Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Nov - 20:34
Invité
Invité

lucky. or not.

tenue ✗ En regardant le fond de mon casier ouvert, je me demandais comment Baekhyun vivait la situation. À l'éviter, je ne me rendais même plus compte de ce qu'il pouvait ressentir. Je n'osais même plus regarder en face, ni même lui adresser un mot. C'était une situation tellement compliquée que je ne regardai que devant moi et rien de ce qui pouvait tomber derrière ne m'atteignait réellement. J'avais placé des œillères tel un cheval de courses prêt à courir. Moi, je fuyais. J'étais bien égoïste, mais je ne savais plus comment gérer toute cette histoire. Si seulement je n'avais pas eu conscience de mes sentiments pour lui, on n'en serait pas là. Je ne suis qu'un idiot, sur tous les plans. On me le répétait souvent pour blaguer, mais là … Je battais franchement mes propres records, et pas dans le bon sens du terme. Mon manteau à demi glissé sur mes bras, je jouais avec le tissu à l'intérieur des manches sans y faire attention, quand une personne entra dans les vestiaires pour hommes. Machinalement, je jetais un œil vers le nouvel arrivant et je ne fus qu'à moitié surpris que ce soit mon meilleur ami. Enfin … Pouvais-je encore l'appeler ainsi alors que je rejetais chacune de nos conversations, de ses marques d'affection ? Je ne méritais plus d'être son Yoda, ni même son colocataire de chambre. Je devrais peut-être demander à changer de partenaire … Mais comment ? Je ne serais même pas capable de m'éloigner de lui. On ne se parlait déjà plus alors ne plus se voir et avoir un minimum d'interaction dans notre pièce commune … Non, je ne le supporterai pas.

Tout un tas de pensées envahissait ma tête sans que je ne puisse les chasser, mais je réussis tout de même à retirer mon manteau une bonne fois pour toutes. Mon écharpe rejoignit peu de temps après le casier, avant que je n'entende un reniflement derrière moi. Mon cœur s'arrêta de battre. Je connaissais parfaitement ses mimiques, et même ce genre de bruits ne m'était pas inconnu, je n'avais pas besoin de réfléchir plus longtemps pour connaître l'origine de ce son triste. De plus, nous étions seuls dans la salle, alors je ne pouvais avoir de doutes. Timidement, je me tournai afin de le regarder, mais je n'aperçus que le dos de sa silhouette. Je me mordis la lèvre inférieure, ne sachant quoi faire. J'étais peut-être prêt à laisser tomber mes sentiments pour lui, mais je ne pouvais pas non plus le fuir indéfiniment. De toutes manières, mon inquiétude était la même, voire pire lorsque je me trouvais loin de lui alors … Je m'approchai lentement de son corps frêle et passai ma tête sur le côté afin de voir son visage sans pour autant me retrouver face à lui. Je fronçai les sourcils en voyant ses joues humides et mon cœur se serra, mon ventre se tordit. « Baekhyun … Quelque chose ne va pas ? » J'avais l'impression de poser une question débile, mais ne connaissant pas vraiment la raison de son mal-être, je ne pouvais agir en conséquences.

O'Daim

Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Nov - 14:35
avatar
A Séoul depuis le : 16/10/2015
Messages échangés : 162
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur http://minah-cebie.skyrock.com/



Lucky or not ?

BaekHyun & ChanYeol

TenueLa tension était plus que pesante dans la pièce, ça en devenait presque étouffant. Mais j'avais appris à vivre avec cette tension constante et je n'y portais presque plus attention. Alors que je rangeais mon manteau dans le casier, j'entendais le frottement des vêtement de ChanYeol de son côté des vestiaires. Mes pensées étaient toutes tournées vers celui pour lequel je ne semblais plus compter. Et c'est à cette constatation que je me figeais soudainement et que je ne pu contrôler un reniflement à cause de ma tristesse. Mais aussi, une larme de se mettre à couler sur ma joue avant que d'autres ne suivent. Je fermais les yeux en essayant de les empêcher de couler alors que je sentais que mes joues déjà bien humide. Mes pensées ne m'aidez pas à me calmer. Je n'arrêtais pas de pensées à lui et au fait que du jour au lendemain, il m'avait complètement oublié. Toutes les pensées qui me traversaient l'esprit étaient des pensées négatives, les bons moments n'arrivaient plus à s'afficher dans mon esprit. Je voyais seulement tous ses gestes qu'il avait repoussé, tous les vents que je m'étais pris...  Mais alors que mes yeux étaient toujours fermés et que les larmes coulaient toujours doucement le long de mes joues, j'entendis des mouvements de son côté. Puis des pas s'approchèrent de moi. « Non. Restes où tu es ! Ne t'approches pas de moi ! S'il te plaît ! Ce serait encore plus difficile pour moi de me calmer si tu viens. » pensais-je. Je gardais les yeux fermés alors que ses pas s'approchaient un peu plus et je finissais même par sentir son parfum. Une torture en plus pour moi. Ce n'est qu'en sentant son souffle contre mon visage que j'ouvris les yeux. Il était vraiment proche de moi, beaucoup trop proche. Mon regard restait fixer droit devant moi. Je ne pouvais vraiment pas le regarder.
Sa voix résonna à mon oreille. Auparavant, j'aimais tellement l'entendre parler. Mais maintenant, je voulais seulement qu'il se taise. Cette façon dont il prononçait mon prénom était une véritable torture. Pas dans le sens où ça me faisait du mal, mais plutôt, car je n'avais qu'une envie. Cette envie était de me retrouver dans les bras de mon meilleur ami pour qu'il me réconforte comme il l'avait si souvent fait. Mais je ne pouvais pas pour la simple et bonne raison que j'avais l'impression que lui et moi n'étions plus amis. ChanYeol me demanda alors si quelque chose n'allait pas. Était-il stupide ? Je lâchais un rire nerveux sur l'ironie de sa question. Il ne faisait plus attention à moi au point de ne remarquait que j'allais mal seulement parce que je pleurais. Je soufflais un bon coup avant de lui répondre sans même poser un seul regard sur lui.


"Tu me pose vraiment la question là ?"

Je tournais alors la tête vers lui pour qu'il puisse voir le résultat de ses conneries. Même s'il n'a pas l'air de savoir pourquoi je suis comme ça. Car oui, c'est bien à cause de lui que je suis comme ça. Et je ne vois pas pourquoi je serais le seul à souffrir.

CODAGE DE © MRS HYDE
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Nov - 15:59
Invité
Invité

lucky. or not.

tenue ✗ J'agissais comme un réel abruti. Nous étions seuls et je l'entendais pleurer. Qu'est-ce qu'il me fallait de plus pour avoir une réaction, pour aller vers lui, pour le consoler ? Mon cœur se serrait déjà à l'idée de voir son visage ravagé par les larmes. Les miennes ne coulant pas car je me l'interdisais, personne ne savait comment j'allais réellement. Était-ce bien ou mal, je ne pouvais donner de réponses moi-même, mais après ma balade nocturne à la SM avec Lay, je comprenais bien que je me causais bien plus de douleur en restant silencieux. Voilà pourquoi je passais mon temps avec lui, comme un petit poussin qui suivait sa mère poule, dés que je me sentais nerveux ou attristé, je me réfugiais dans ses bras. Enfin façon de parler, parce que j'avais l'impression de trahir Baekhyun en autorisant une autre personne à me faire des câlins. Lui seul y avait le droit avant que je ne découvre que je l'aime, maintenant … Je me refuse toute sorte de consolation. Ce fut donc avec la boule au ventre, nerveux que je décidai de m'approcher de mon meilleur ami. Je ne pouvais le laisser ainsi, je ne devais pas. Je devais savoir quelle était la raison de sa peine, je ne voulais pas en être la cause surtout. Mais je doutais fortement que c'était autre chose. Je n'avais même pas remarqué son mal-être, mais en y réfléchissant, je n'entendais plus son rire contagieux dans les salles après un entraînement, ou ses bêtises, ses grimaces afin de détendre l'atmosphère avant un concert ou un live. Plus rien de tout ça. Le Chanbaek était devenu bien triste, c'était vraiment malheureux à savoir. Alors quand je fus assez près du corps frêle de mon vocaliste préféré, je me permis de me mettre sur son côté et de pencher ma tête afin de voir son visage. Mon cœur partit en fumée en rencontrant ses larmes.

Une question débile franchit mes lèvres, et je m'insultais d'abruti dans toutes les langues que je connaissais, avec le maximum de synonymes possibles. Bon sang, faire plus idiot, ce n'était pas possible. Je me pinçai les lèvres conscient que ma question était plus que bête, et lorsque Baekhyun releva son visage vers moi, je me sentis coupable. Sa réponse était comme un coup de couteau en plein cœur ; douleur, souffrance, peine, haine envers soi-même. Tout ces sentiments m'envahissaient un par un, mais je ne me permettais toujours pas de laisser passer cet énorme mal qui me broyait de l'intérieur. « Pardon Baek … Je ne me rendais pas compte … » Sans réfléchir plus longtemps, l'une de mes mains se posa entre ses omoplates afin de le pousser vers moi et je l'entourai de mes bras, en nichant mon nez dans son cou. Son odeur m'avait manqué, même s'il fallait qu'il pleure pour que je m'autorise de le prendre dans mes bras.

O'Daim

Revenir en haut Aller en bas
Mer 25 Nov - 14:35
avatar
A Séoul depuis le : 16/10/2015
Messages échangés : 162
Age : 25
Voir le profil de l'utilisateur http://minah-cebie.skyrock.com/



Lucky or not ?

BaekHyun & ChanYeol

TenueJ'avais fini par craquer totalement en présence de ChanYeol. La seule fois où j'avais craqué en présence de quelqu'un, c'était avec LuHan hyung. Ce dernier avait su m'écouter et ça m'avait fait beaucoup de bien sur le moment. Mais là... Tout m'était retombé dessus d'un coup et je n'avais pas réussi à contrôler mes émotions. J'avais fondu en larmes à quelques mètres de ChanYeol ne supportant vraiment plus cette situation. Après tout, lâcher prise pouvait qu'alléger le cœur et l'esprit. Non ? Enfin bon... Je me retrouvais donc à pleurer dans le vestiaire d'un spa avec l'homme que j'aimais à quelques mètres derrière moi.
Puis j'avais entendu ChanYeol s'approchait de moi avant de se placer côté de moi pour voir ce qu'il m'arrivait. Il m'avait alors posé la plus stupide des questions. Si quelque chose n'allait pas ? Non. Je pleurais, mais tout allait bien pour moi. Je lui demandais alors sur un ton sarcastique s'il me posait vraiment la question. Puis je le regardais dans les yeux pour lui montrer son œuvre. Et qu'il voit tout ce que je pouvais bien ressentir à son égard. Je soutenais tant bien que mal son regard pour qu'il ne loupe rien de son travail. Il s'excusa alors en me disant qu'il ne se rendait pas compte. De quoi ? Qu'il me faisait de mal ? Que chaque jour, j'avais l'impression de recevoir un coup de poignard dans le cœur ? Que j'avais l’impression de mourir un peu plus à chaque fois qu'il m'ignorer ?
Soudainement, je sentis une main dans mon dos ce qui me surpris. Je n’eus rien le temps de comprendre que je me retrouvais dans ses bras, son visage enfoui dans mon cou. D'ailleurs, un frisson me parcouru quand je sentis son souffle cogné contre ma peau. Cette sensation était très agréable. Je me surpris alors à inspirer son parfum m'imprégnant de son odeur. Mes mains remontèrent entre nos deux et j'empoignais fortement son haut pour ne pas qu'il s'éloigne. J'étais partie entre l'envie de le repousser et celle de le garder contre moi pour profiter de ce moment de tendresse qu'il m'accordait avant de m'ignorer à nouveau. Je me cramponnais à lui comme si ma vie en dépendait alors qu'un sanglot s'échapper de ma gorge. Mes larmes continuant à couler le long de mes joues. C'est alors que tout me revint à l'esprit, tout ce que j'endurais depuis plusieurs jours.
Non, je ne devais pas cédé. Il fallait que je sois fort et que je ne m'abaisse pas devant lui. Il ne devait pas croire que j'allais lui pardonner si facilement. Alors à contre cœur, je le repoussais tant bien que mal. M'éloignant de lui de quelques centimètres en le regardant dans les yeux.


Je... Crois pas que les choses sont arrangés ! Ce ne sera pas si facile pour moi de te pardonner.

Voilà... Il savait que c'était lui la cause de tout mes tourments. Je baissais la tête un court instant avant de relever la tête.

Pourquoi tu me fais tout ça ChanYeol ? Pourquoi tu passe ton temps à m'ignorer et à me repousser ? Pourquoi j'ai l'impression de ne plus être rien pour toi ? Pourquoi j'ai l'impression de t'avoir perdu ?

Ces questions s'étaient enchaînées sans que je ne marque la moindre pause. J'avais besoin de réponses.

CODAGE DE © MRS HYDE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
V.I.U.  :: 
Séoul City
 :: ✖ Quartiers Est :: Dragon Hill Spa
-